Michel  Sénéchal

Michel Sénéchal

chanteur lyrique français (Paris, 1927 - 2018 )

Grande figure du monde lyrique, et du répertoire français en particulier, le ténor Michel Sénéchal était l'un des plus fervents défenseurs du chant français. Par son enseignement, il a marqué des générations de disciples, dont nombreux sont de grands interprètes à leur tour.

Initié au chant à la chorale du collège, Michel Sénéchal passe par le conservatoire de Paris où il obtient le premier prix à l'âge de 23 ans. Engagé par la suite au Théâtre royal de La Monnaie à Bruxelles, il est le premier français qui remporte le concours de chant de Genève. Mais sa carrière est véritablement lancée lorsqu'il rencontre Gabriel Dussurget, qui l'engage au Festival international d'art lyrique d’Aix-en-Provence, où il interprétera les rôles mozartiens, rossiniens et surtout le répertoire français pendant vingt-trois ans. 

Invité régulier dans différentes productions de l'Opéra de Paris, de l'Opéra-Comique, du théâtre du Châtelet et du festival de Salzbourg, Michel Sénéchal se distingue notamment dans les opéras-bouffes Jacques Offenbach, dont il a laissé plusieurs enregistrements de référence. Grand défenseur du répertoire français, il a enregistré les œuvres de Jean-Baptiste Lully, Charles Gounod, Léo Delibes, Jules Massenet, Maurice Ravel ou Albert Roussel. Il est le créateur de plusieurs opéras contemporains, de Benjamin Britten, Olivier Messiaen ou Marcel Landowski, et a contribué à la recréation de Platée de  Jean-Philippe Rameau en interprétant le rôle-titre, rôle qui marquera toute sa carrière.

Michel Sénéchal a beaucoup enseigné, à l’école de chant de l’Opéra jusqu’en 1994. Ses interprétations des mélodies de Francis Poulenc ont fait date, et il a fondé et présidé, avec le chef d'orchestre Georges Prêtre, l'association « L'Art du chant français », dédiée à la défense et à la promotion du patrimoine lyrique et de la tradition du chant français.

Michel Sénéchal en six dates :

  • 1950 débuts sur scène à La Monnaie de Bruxelles
  • 1952 Premier prix au Concours de Genève 
  • 1956 interprète le rôle-titre de Platée de Jean-Philippe Rameau lors de la recréation de l’œuvre
  • 1982 débuts au Metropolitan Opera en  dans les Contes d'Hoffmann d'Offenbach.
  • 1985 crée le rôle de Fabien dans Montségur de Marcel Landowski 
  • 1983 crée le rôle de frère Élie dans le Saint François d'Assise d'Olivier Messiaen

Michel Sénéchal en six dates enregistrements :

  • 1956 Jean-Philippe Rameau : Platée, Orchestre de la Société des concerts du Conservatoire, Hans Rosbaud – EMI Classics  
  • 1961 Maurice Ravel : L'Enfant et les Sortilèges , Orchestre national de la radiodiffusion française, Lorin Maazel – Deutsche Grammophon, 
  • 1976 Jacques Offenbach : La Vie parisienne, chœur et Orchestre national du Capitole de Toulouse, Michel Plasson – EMI
  • 1979 Jacques Offenbach : _Orphée aux Enfers,_chœur et Orchestre national du Capitole de Toulouse, Michel Plasson – EMI 
  • 1990 Jacques Offenbach : Les Contes d'Hoffmann, chœur de Radio France, Orchestre national de France, Seiji Ozawa – Deutsche Grammophon 
  • 2001 Jacques Offenbach : La Belle Hélène, Les Musiciens du Louvre, Marc Minkowski  – Virgin Classics (production du théâtre du Châtelet)
En savoir plus