Michel-Richard de Lalande

Michel-Richard de Lalande

Compositeur français (Paris, 1657 – Versailles, 1726)

Organiste, claveciniste et compositeur, Michel Richard de Lalande est une des grandes figures du baroque musical français. Successeur de Lully au service de Louis XIV, il est considéré comme le maître du « grand motet » français.

Quinzième et dernier enfant d’un couple de tailleurs parisiens, il entre dans le chœur de l’église royale de Saint-Germain-l’Auxerrois en 1667 où il chante jusqu’à l’âge de 15 ans. Il y côtoie notamment le jeune Marin Marais. Formé au plain-chant, il reçoit également un enseignement littéraire, arithmétique, et instrumental par l’apprentissage du clavecin et de l’orgue. Devenu orphelin en 1672, il est recueilli par sa sœur, et poursuit son éducation musicale en autodidacte.

En 1678, il entre au service du duc et futur maréchal Anne-Jules de Noailles comme professeur de clavecin, et acquiert une certaine réputation auprès de la cour. Remarqué par Madame de Montespan pour ses talents de claviériste, il donnera des leçons à deux filles de Louis XIV. En 1683, à l’issue d’un concours, il devient l’un des quatre sous-maîtres de la Chapelle royale, titre dont il restera l’unique détenteur entre 1714 et 1723, avant que Louis XV ne décide de réintroduire les trois autres postes, qu’occuperont alors André Campra, Nicolas Bernier et Charles-Hubert Gervais. En 1685, il est nommé Compositeur de la musique de la chambre et Surintendant de la musique de la chambre en 1689, à l’âge de trente-et-un ans. Le 25 octobre 1722, il dirige à Reims les célébrations musicales pour le sacre de Louis XV, qui le nomme chevalier de l’ordre de Saint-Michel la même année.

Si le compositeur est considéré comme le maître du« grand motet » français (avec plus de 70 œuvres), il s’est également illustré dans la musique de scène par la création de nombreux ballets et divertissements.

De Lalande en 5 dates :

  • 1678 : entre au service du Duc Anne-Jules de Noailles, futur maréchal, en tant que professeur de clavecin
  • 1683 : est nommé pour la première fois sous-maître de la chapelle royale
  • 1689 : devient surintendant de la musique à l’âge de trente-et-un ans
  • 1722 : dirige la musique lors du sacre de Louis XV à Reims
  • 1722 : devient le seul musicien à être nommé chevalier de l’ordre de Saint-Michel

De Lalande en 5 œuvres :

  • 1683 :Les Fontaines de Versailles
  • 1684: Te Deum
  • 1689: Miserere
  • 1703: Symphonies pour les soupers du roi
  • 1721: Les Eléments (opéra-ballet), en collaboration avec son élève André Cardinal Destouches

Biographie de la Documentation musicale de Radio France, décembre 2017

En savoir plus