Michel Laplénie

Ténor français (Brive, 1943)

Chanteur français spécialisé d’abord dans le répertoire baroque allemand du 17ème siècle, Michel Laplénie a révélé la richesse de la littérature musicale européenne de cette période, notamment à travers de nombreux enregistrements discographiques. Il est unanimement reconnu comme une des figures du baroque contemporain.

Après des études de violon et d’allemand, puis l’enseignement de l’allemand qui était son premier métier, Michel Laplénie se consacre définitivement au chant après sa rencontre avec William Christie. Il participe à la création des Arts Florissants, avec lequel il travaille jusqu’en 1992, ainsi qu’à la naissance de l’Ensemble Clément Janequin, avec lequel il collabore jusqu’en 1986. Il participe à de nombreux concerts, enregistrements et tournées internationales et poursuit une carrière de soliste aussi bien dans le domaine de l’opéra baroque, de l’oratorio (sous la direction de Martin Gester ou de Gustav Leonhardt) ou du Lied, en interprétant Schubert, Wolf ou Schumann, accompagné par la pianiste Alice Ader. En 1986, Michel Laplénie crée son propre ensemble vocal Sagittarius, du nom latinisé d’Heinrich Schütz, maître incontournable de la vocalité allemande du 17ème siècle. L’ensemble, constitué de chanteurs professionnels à effectif variable, privilégie les petites formations, et met en valeur un répertoire de musique religieuse des 16ème au 18ème siècle, principalement allemande, mais aussi italienne, anglaise ou française. Reconnu internationalement grâce à des enregistrements discographiques témoignant, par des choix originaux et audacieux, la révélation d’œuvres souvent inconnues, l’ensemble Sagittarius acquiert une solide réputation. Michel Laplénie a ainsi dirigé Sagittarius, pendant 30 ans, dans la plupart des grands festivals français ainsi que dans de nombreux pays, permettant à un public curieux d’apprécier ces œuvres méconnues. Très intéressé par la pédagogie, Michel Laplénie a assuré, entre 1989 et 2006, un enseignement régulier au département de Musique Ancienne du CRR de Paris. Par ailleurs, il anime des sessions de formations (Abbaye de Sylvanès), des masterclasses et des cours d’interprétation, et a créé l’Académie baroque Schola Sagittariana, qui propose des stages aux chanteurs et musiciens professionnels ou grands élèves des conservatoires souhaitant perfectionner leur pratique dans ce répertoire. Il a conduit aussi l’Académie du Périgord Noir et l’Ensemble Vocal de l’Abbaye aux Dames à Saintes. Personnalité moins médiatisée qu’un William Christie ou un René Jacobs, Michel Laplénie, par sa volonté de trouver une manière d’interpréter fidèle à l’esprit de l’époque, par une démarche de recherche musicologique des sources du baroque, est aujourd’hui un proche collègue estimé de ces célèbres figures du baroque.

Michel Laplénie en 5 dates :

  • 1986 : création de l’ensemble Sagittarius
  • 1995 : Psaumes de David d’Heinrich Schütz
  • 2008 : Chevalier des Arts et des Lettres
  • 2011 : crée la Schola Sagittariana
  • 2016 : dernier concert de l’ensemble Sagittarius

Biographie de la Documentation Musicale de Radio France, mai 2017