Marzena Diakun

Marzena Diakun

Chef d'orchestre d'origine polonaise (Pologne, 1981-)

Actuellement professeur titulaire à l’Académie de Musique Karol Lipinski à Wroclaw, Marzena Diakun est chef assistant de l'Orchestre philharmonique de Radio France depuis septembre 2015.

Diplômée de l’Académie de Musique Karol Lipinski à Wroclaw dans la classe de Mieczyslaw Gawronski, Marzena Diakun poursuit ses études à l’Académie de Musique et des Arts du Spectacle de Vienne auprès d’Uros Lajovic. Elle participe également à plusieurs master-classes, dirigées par Jerzy Salwarwoski, Marek Tracz et Gabriel Chmura. A l’international, elle étudie avec Howard Griffiths et Colin Metters, Kurt Masur et Pierre Boulez.

Marzena Diakun collabore par la suite avec différents orchestres polonais, tchèques, comme celui de la Radio de Prague et le Berg Orchestra, et états-unien, avec le Connecticut Chamber Virtuosi. Son travail auprès de l’Orchestre contemporain d’Espagne Smash Ensemble à partir de 2009, l’a notamment amenée à créer de nombreuses pièces de compositeurs espagnols en Europe. Elle a été l’assistante de plusieurs chefs d’orchestre à travers le monde : Jerzy Maksymiuk à l’Orchestre Philarmonique de Koszalin, Andrey Boreyko à l’Orchestre Symphonique de Bern ainsi que Richard Rosenberg lors du Festival National de Musique aux Etats-Unis.

En 2005, elle reçoit la plus haute récompense décernée par le Ministère de la Culture polonais. En 2007, elle remporte le 2e prix du Concours international de Chefs d’orchestre du Printemps de Prague, en République Tchèque, et le 2e prix au Concours international de chefs d’orchestre Fitelberg en 2012. En 2013, elle a été consacrée « Artiste de l’Année » de Koszalin et a obtenu le Prix du Maire de la ville. Elle est également nommée pour le Prix de la Ville de Wroclaw (catégorie : musique classique). En 2015, Marzena Diakum reçoit le « Conducting Fellowship » au festival de musique Tanglewood, ainsi que le prix « Taki Concordia », une bourse établie par la chef d’orchestre américaine Marin Aslop.

Depuis septembre 2015, elle est chef assistant de l'Orchestre philharmonique de Radio France à Paris.

Deux questions à Marzena Diakun

1. Quel est le rôle du chef d’orchestre ?

Diriger, ce n’est pas seulement créer de la musique, c’est aussi créer des évènements. De plus en plus, les institutions ont besoin que nous assumions la responsabilité d’avoir des salles et un calendrier bien remplis. Mais selon moi, l’unique responsabilité que nous avons est de prendre soin des âmes, de leur développement. Par la plus raffinée des musiques, nous avons le rôle de faire pleurer, rendre heureux, d’exalter les gens.

2. Quelle a été votre plus belle émotion en musique ?

Je me suis donnée à la musique parce que je peux y trouver toutes les émotions que je veux. C’est comme la vie, toutes les émotions y sont. Donc il n’y a pas une émotion en particulier qui m’a marqué. La vie change d’une minute à l’autre, apportant de nouvelles expériences, parfois tristes, parfois heureuses, exactement comme le fait la musique.

Marzena Diakun en 6 dates :

  • 2005 : récompensée par le Ministère de la Culture polonais
  • 2007 : remporte le 2e prix au Concours international de chefs d’orchestre du Printemps de Prague en République Tchèque (59e édition)
  • 2012 : remporte le 2e prix au Concours international de chefs d’orchestre Fitelberg en Pologne
  • 2013 : « Artiste de l’Année » de Koszalin, obtient le Prix du Maire de la ville
  • 2015 : cheffe assistante de l'Orchestre philharmonique de Radio France à Paris
  • 2015 : Marzena reçoit le « Conducting Fellowship » au festival de musique Tanglewood, ainsi que le prix « Taki Concordia », une bourse établie par la chef d’orchestre américaine Marin Aslop

Biographie de la bibliothèque musicale de Radio France, janvier 2018

En savoir plus