Marin Marais

Marin Marais

Gambiste et compositeur français (Paris, 1656 – 1728)

Il est une des figures les plus importantes de la fin du XVIIe et du début du XVIIIe siècle français.

Marin Marais a vécu toute sa vie à Paris et la plus grande partie de celle-ci au service du roi Louis XIV. Il étudie la basse de viole avec Sainte-Colombe et la composition avec Lully. Alors qu'il est au sommet de la gloire, il abandonne sa fonction et se consacre à l'enseignement et à l'horticulture. Virtuose inégalé de la viole de gambe qu'il perfectionne en rehaussant la sonorité de l'instrument, il est réputé pour son enseignement. Il a créé une méthode de doigtés qui a exercé une influence décisive sur la technique du jeu. Adversaire de la musique italienne, Marin Marais s'inscrit dans la tradition française. Dans sa musique dramatique les récitatifs suivent le schéma métrique des vers et l'inflexion de la rime. Ses pièces pour viole, environ 650 groupées en Suites, se caractérisent par leur raffinement harmonique avec une écriture à la fois rigoureuse et proche de l'improvisation.

Marin Marais en 3 dates
1676 : membre de l’Orchestre royal, musicqueur du roi
1679-1725 : ordinaire de la chambre du roi pour la viole.
1686 : il dédie son premier livre de pièces de viole à Lully qui fut son professeur.

Marin Marais en 6 œuvres
de 1686 à 1725 : 5 Livres de Pièces à une ou deux violes avec Basse continue. Le premier de ces livres est dédié à Lully.
1692 : Pièces en trios pour les flûtes, violons et dessus de viole
1693 : Alcide, en collaboration avec Lully, opéra composé pour l’Académie royale de musique.
1706 : Alcyone, opéra composé pour l’Académie royale de musique. A cette occasion, Marais introduit pour la première fois dans l’orchestre de l’Opéra la contrebasse.
1709 : Sémélé, opéra composé pour l’Académie royale de musique.
1723 : La Gamme et autres morceaux de symphonies pour le violon, la viole et le clavecin