Mariana Flores

Soprano argentine (Mendoza, 1980)

De l’Argentine à l’Australie, Mariana Flores, à l’opéra comme à l’oratorio, s’affirme aujourd’hui comme l’interprète incontournable du répertoire vocal baroque.

Avoir étudié le chant à l’Université nationale de Cuyo en Argentine avec Silvia Nassif et Maria Teresa d’Amico (interprétation) et obtenu son diplôme en 2003, elle prend alors des cours avec  la mezzo-soprano Rosa Dominguez, à la Schola Cantorum de Bâle, où elle termine son cursus en 2008. Mariana Flores se perfectionne alors en participant à des master classes avec des personnalités aussi différentes que Denise Dupleix (France), Patricia Pease (Etats-Unis), Jennifer Smith (Grande-Bretagne), Jennifer Larmore (Etats-Unis) ou encore Bernarda Fink (Argentine). Elle interprète des rôles de déesse, de magicienne ou des rôles principaux dans des productions lyriques prestigieuses. Après la tournée avec l’Australian Brandeburg Orchestra en 2015 qui assoit sa réputation internationale,  Mariana Flores participe à celle avec Sir John Eliot Gardiner aux Etats-Unis, chante aux Proms de Londres en 2016 et au château de Versailles. Elle travaille régulièrement sous la direction de Leonardo Garcia  Alarcon, Vincent Dumestre, Martin Gester, Gabriel Garrido…. Invitée par de nombreux festivals de musique ancienne, elle s’investit notamment au festival d’Ambronay, de Sablé, de Saint Michel en Thiérache, au Festival grec de Barcelone, au Festival für alte Musik à Berlin, Festival d’Innsbruck, festival baroque de Malte, festival d’Aix-en-Provence… 

En 2018, un de ses rôles importants est celui d’Alinda dans Il Giasone de Francesco Cavalli, à l’Opéra Royal de Versailles. La voix de Mariana Flores semble fragile, intérieure, mais déploie  avec passion de beaux effets de timbre et de souffle. La brillance de sa voix et son interprétation foisonnent de sentiments vibrants et  lui confèrent une force toute sensuelle.

Mariana Flores en 6 dates : 

  • 1995 : 2ème prix comme soliste au « Des moines international Children’s Choral festival » (Etats-Unis)
  • 2003 : 1er Prix au « Cinquième Concours pour jeunes étudiants en musique » en tant que meilleure interprète de musique argentine contemporaine (Buenos Aires)
  • 2010 : enregistre son 1er disque soliste dédié à Frescobaldi chez Ricercar
  • 2015 : CD consacré à Cavalli : Teatro dei Sensi, Choc de l’année Classica et Diapason d’Or
  • 2016 : débuts triomphants à la Zarzuela de Madrid
  • 2018 : participe à la re-création d’El Prometeo de Draghi à l’Opéra de Dijon

Biographie de la Documentation Musicale de Radio France (août 2019)

·         

·         

·         

·         

En savoir plus