Marc Mauillon

Marc Mauillon

Baryton français (1980, Montbéliard)

Le baryton français Marc Mauillon s’exprime pleinement dans des rôles à la mesure d’un jeu dramatique rare, mais aussi dans la défense d’un patrimoine vocal oublié.

Marc Mauillon commence son apprentissage musical à Montbéliard pour le poursuivre à Epinal puis Montreuil, et intègre la classe de Peggy Bouveret au Conservatoire national de musique de Paris où il obtient le diplôme en 2004. Il participe à la première édition du Jardin des Voix de William Christie en 2002, et sa carrière se tourne naturellement vers le répertoire baroque : il chante dans Fairy Queen, Didon et Enée, King Arthur de Purcell, *Cadmus et Hermione*, Atys et Armide de Lully, Vénus et Adonis de Blow, le rôle-titre dans Egisto de Cavalli à l’Opéra Comique, Hippolyte et Aricie de Rameau pour ses débuts au Palais Garnier en 2012.

Un travail approfondi sur l’œuvre de Guillaume de Machaut s’est concrétisé par l’enregistrement de 3 disques salués par la critique, et l’exploration des musiques anciennes l’associe aux projets de Jordi Savall, et des ensembles Alla Francesca et Doulce Mémoire.

Il a pu démontrer son talent dans deux rôles mozartiens : Papageno et Guglielmo, et un parcours fécond au sein des musiques d’aujourd’hui l’a notamment amené à créer le rôle de Raulito dans Cachafaz d’Oscar Strasnoy.

Marc Mauillon en 6 dates :
2002 : fait partie de la première promotion du Jardin des Voix
2004 : lauréat du CNSMDP
2006 : parution d’un premier album, L’Amoureus Tourment, consacré à Guillaume de Machaut
2010 : nomination dans la catégorie Révélation Artiste Lyrique des Victoires de la musique classique
2012 : débuts à l’Opéra Garnier dans Rameau
2013 : parution du disque Miroirs Brûlants, recueil de mélodies de Poulenc

Site officiel

Biographie de la Documentation musicale, novembre 2013

En savoir plus