Marc Marder

Marc Marder

Compositeur

Interprète et créateur multiforme, Marc Marder, originaire de New York, vit actuellement à Paris. Après ses études de contrebassiste, il a été soliste de l’Ensemble intercontemporain sous la direction de Pierre Boulez. A la suite d’une tournée en Amérique, il décide d’aborder en indépendant les répertoires les plus variés. Auteur de plusieurs pièces de concert et de nombreuses musiques de scènes et de films, il est également dessinateur.

Marc Marder compose pour le cinéma, le théâtre et le concert. Pour le cinéma, sa partition pour Sidewalk Stories, film muet de Charles Lane (1989), a gagné le Deutsche Schallplatten Preis comme une des meilleures musiques de l'année et lui a permis de poursuive cette collaboration pour la comédie True Identity (1991), pour les Studios Disney à Los Angeles. Il a composé la musique pour tous les films du franco-cambodgien Rithy Panh - documentaires et fictions - et a eu l'honneur de l'accompagner au Festival de Cannes où 5 de ces 18 films se trouvaient dans la Sélection Officielle. A également travaillé pour le cinéma avec Yesim Ustaoglu, Charlotte de Turckheim, Jerome Bonnell, Morten Henriksen..... Pour la télévision française il a composé pour les films de Claude Goretta, Bernard Favre, Raymond Vuillamoz, Caroline Huppert, Henri Helman, Gérard Marx, Patrick Volson et Jean-Louis Lorenzi entre autres. Il a aussi été sollicité pour composer les partitions de films muets au Musée du Louvre pour la série Cinéma Muet en Concert. Musiques et chansons de scènes pour Marcel Bozonnet, Adel Hakim, Jean-Claude Fall, Elizabeth Chaillot et Julie Brochen pour des pièces de Seneca ou Shakespeare, d'O'Neill à Tchekhov ou des comédie musicales originales tel qu'Ophélie et Autres Animaux pour La Comédie Française, avec le poète Jacques Roubaud. Trois quintettes, Some Other Fish commandé par Radio France et Chambéry Jam, créé par Renaud et Gautier Capuçon, Franck Braley, Gérard Caussé; Summer Music pour le quintet de Fabrice Pierre, créé au Festival de la Harpe à Gargilesse...

En tant que contrebassiste Marc Marder a fait ses débuts au Festival de Marlboro où, à partir de 1975, il a joué notamment auprès de Paul Tortelier et de Sandor Vegh, tout en étant le plus jeune membre de l'Orchestre du Festival Casals (Mexico). Nommé en 1978 contrebasse solo de l'Ensemble Intercontemporain, il travaille durant deux ans sous la direction de Pierre Boulez et participe ainsi aux festivals de La Rochelle et de Donaueschingen, ou aux Prom Concerts de Londres. Retourné aux Etats-Unis, il retrouve en tant que basse solo l'Orchestre du festival Mostly Mozart de New York, puis revient en France où il intègre l'Orchestre National de France. C'est à la suite d'une tournée de musique de chambre en Amérique qu'il décide d'aborder en indépendant les activités et répertoires les plus variés. Interprète et créateur multiforme, Marc Marder a donné en première mondiale des oeuvres de Donatoni, Aperghis, Taïra, Betty Olivero, Dao ; il a joué West Side Story à Broadway et le tango argentin à Paris et à New York ; participé au Montreux jazz festival en Suisse ; abordé la musique baroque au sein de la Grande Ecurie et la Chambre du Roy avec Jean-Claude Malgoire et de l'ensemble Mosaïques avec Christophe Coin ; enseigné la contrebasse au Conservatoire National Supérieur de Lyon de 1984 à 1993 et la musique de chambre au C.N.S.M. de Paris. Il fait équipe en musique de chambre avec Rudolf Serkin, Peter Serkin, Felix Galimir, Yo Yo Ma, Janos Starker, Paul Tortelier, Maurice Gendron, Gidon Kremer, Shlomo Mintz, les Quatuors Hagen et Arditti, Hatto Beyerle, Michèle Sharapan, l'Ensemble Amadeus, Yuri Egorov, Boris Berezovsky, Maurice Bourgue, ...

Il est dessinateur à ses heures et a publié un ouvrage en lithographie, While You Were Out, maintenant dans les collections permanentes du Musée d'Art Moderne (MOMA) de New York et la Bibliothèque de Dresde.

En savoir plus