Luis de Pablo

Luis de Pablo

Compositeur, musicologue et éditeur espagnol (1930, Bilbao)

Au-delà de ses nombreuses activités en tant que compositeur, organisateur de concerts et conférencier, Luis de Pablo est surtout connu pour avoir ouvert l'Espagne à la création musicale, en encourageant les jeunes compositeurs espagnols et en les imposant sur la scène musicale internationale.

Luis de Pablo commence très jeune ses études musicales, notamment vocales. Diplômé en droit en 1952 à l'Université Complutense de Madrid, il conserve néanmoins une passion pour la musique et surtout le modernisme musical. Alors avocat, il étudie les principales partitions du XXe siècle et s’exerce en autodidacte à la composition. Il cesse son activité de juriste dans les années cinquante et fonde en 1958 le groupe NuevaMúsica avec RamónBarcé, groupe auquel collabore également CristóbalHalffter. Au début des années soixante, il se rend à Darmstadt où il rencontre BrunoMaderna, PierreBoulez, GyörgyLigeti et KarlheinzStockhausen. Il s’installe ensuite à Paris afin de se perfectionner aux côtés de MaxDeutsch.

Compositeur aux influences éclectiques, on trouve dans les œuvres de Luis de Pablo, influencées par la musique iranienne, le nô, et même la flûte mélanésienne, des hommages à Tomás Luis de Victoria, Claude Debussy, Beethoven, Schoenberg ou Mompou. Luis de Pablo devient une figure importante pour la promotion de la musique moderne dans son pays en tant que conférencier, analyste de plus, il traduit la biographie de Schoenberg par Stuckenschmidt et les principaux écrits de Webern. Il fonde les concerts «TiempoyMúsica » en 1959 et les «Jeunessesmusicales » de 1960 à 1963, et en 1965 le groupe «Alea », premier studio électroacoustique espagnol.

Il parvient par ses activités musicologiques et ses compositions à sortir l'Espagne de ce qu’il considère comme un « isolement culturel » dû au franquisme. Il est néanmoins accusé par les franquistes de trop s’inscrire dans un «art de gauche» et par l'ETA d'être un suppôt du régime. Il est alors contraint à l'exil, aux Etats-Unis puis au Canada il ne retourne en Espagne qu’en 1975, suite à la mort de Franco.

Luis de Pablo en 6 dates :

1959 : Fonde les concerts « Tiempo y Musica »
1965 : Fonde le studio électroacoustique espagnol « Alea »
1972 : Organise les «Rencontres de Pampelune», festival de musique, théâtre, cinéma et d'arts plastiques, apothéose de son activité de défenseur de l'art nouveau en Espagne.
1996 : Nommé Docteur Honoris Causa de l'Université Complutense de Madrid
2006 : Reçoit le Prix Guerrero 2006
2009 : Reçoit le Prix Tomás Luis de Victoria

Luis de Pablo en 6 œuvres :

1963 : Playa insólita
1968 : Protocolo
1972-1974 : Eléphants ivres I-IV, œuvre pour orchestre
1978-1979 : Concerto pour piano et orchestre n° 1
1985-1986 : Tarde de poetas, cycle pour soprano, baryton, chœur mixte et ensemble
1992 : La Madre invita a comer, opéra en cinq scènes

Biographie de la Documentation Musicale de Radio France (Mai 2014)

En savoir plus