Leoš Janáček

Leoš Janáček

Compositeur tchèque (Hukvaldy, Empire d’Autriche 1854 – Ostrava 1928)

Leos Janacek est un des compositeurs les plus importants de Tchécoslovaquie. Très ami avec son concitoyen Antonin Dvorak, il se sert de la complexité rythmique pour retranscrire les intonations de la langue parlée dans ses opéras.

Suite à une éducation au monastère de Brno, Leos Janacek devient instituteur et maître de musique en 1872. Il part ensuite étudier l’orgue à Prague, puis aux conservatoires de Leipzig et Vienne après un passage à Saint-Pétersbourg. Lorsqu’il retourne à Brno, c’est pour y enseigner la musique : il est professeur de chant et directeur de l’école d’orgue. Il écrit beaucoup, des critiques, des réflexions théoriques, des analyses musicales. En 1887, il compose son premier opéra, Sarka.

Janacek est nommé secrétaire du département des études folkloriques à Prague. Avec Bartos, il rassemble et révise de nombreuses mélodies populaires, et compose des œuvres liées à cette culture. Il s’intéresse aussi aux traditions russes et polonaises, et s’engage contre la monarchie.

En 1916, Janacek acquiert une renommée internationale grâce à la version remaniée de son opéra Jenufa. Il compose ses autres chefs-d’œuvre tout de suite après, les opéras Katja Kabanova, La Petite Renarde Rusée, L’Affaire Makropoulos, De la Maison des morts. Son œuvre est marquée par la mise en valeur de la voix parlée et la transgression des règles d’enchainement du langage tonal. La dissonance est traitée dans sa musique avec une grande liberté, ce que lui ont inspiré les écrits d’acoustique du physicien Helmotz.

Janacek en six dates

• 1874 : rencontre d’Antonin Dvorak à Prague
• 1879 : perfectionnement au conservatoire de Leipzig
• 1880 : études au conservatoire de Vienne
• 1881 : création d’une école d’orgue, et enseignement, à Brno
• 1885 : secrétaire du département moravien des études folkloriques de Prague
• 1916 : création d’une version remaniée de son opéra Jenufa (1904), qui lui apporte une certaine reconnaissance

Janacek en six œuvres

• 1904 : Jenufa, opéra en trois actes créé à Brno (remaniement en 1916)
• 1918 : Taras Boulba, poème symphonique (rhapsodie pour orchestre) fondé sur l’œuvre de Gogol
• 1924 : La Petite Renarde rusée, opéra en trois actes créé à Brno
• 1926 : L’Affaire Makropoulos, opéra en trois actes créé à Brno
• 1926 : Sinfonietta, œuvre pour orchestre en cinq mouvements
• 1926 : Messe glagolitique, œuvre pour orchestre, orgue, chœurs, clavecin et solistes