Krzysztof Penderecki

Krzysztof Penderecki

Compositeur et chef d’orchestre polonais (Dębica, 23 novembre 1933 - Cracovie, 29 mars 2020)

Krzysztof Penderecki est salué comme l'un des plus grands compositeurs contemporains polonais. Son catalogue contient plus d’une centaine d’œuvres allant de la musique vocale à la musique orchestrale en passant par la musique de chambre et la musique sacrée.

Né d'une famille de mélomanes et de musiciens, Krzysztof Penderecki  entreprend des études de composition avec Franciszek Skolyszewski  au conservatoire de Cracovie. En 1954, il suit l'enseignement d'Artur Malawski  et de Stanislas Wiechowicz  à l'école supérieure de musique de Cracovie. L'année 1959, il propose trois œuvres au deuxième Concours de Varsovie: Strophen, Emanations, et Psaumes de David. Par sa musique puissante, riche d’effets sonores tels que l’ultrachromatisme, les « glissandi », et par la manière inhabituelle de faire sonner les instruments, Penderecki remporte les trois premiers prix de ce concours prestigieux, et se voit rapidement reconnu dans le monde de la musique d’avant-garde. Sa carrière prend un véritable essor avec la publication de son oeuvre Thrène à la mémoire des victimes d'Hiroshima, pour 52 cordes, une composition récompensée du prix de l’Unesco en 1961. Par la suite encore, Penderecki se voit récompensé à plusieurs reprises, ainsi reçoit-il en 1967 la médaille d'or Sibelius, en 1970 le Prix de l’union des compositeurs polonais, en 1977 le Prix Arthur Honegger pour son oeuvre Magnificat, en 1983 le Prix Sibelius de la fondation Wihouri de Pologne, en 1985 le Prix Lorenzo Magnifico, etc.

Son œuvre est souvent comparée à celle de IannisXenakis  et de GyorgyLigeti. Cependant Penderecki accorde une place importante dans sa musique au sacré  et plus particulièrement au catholicisme, lui permettant de se distinguer de ses contemporains. La trajectoire musicale de Penderecki passe du sonorisme des jeunes années au postromantisme  tardif, passant par une expérimentation  primitive. Penderecki abandonne progressivement tous les éléments avant-gardistes de son langage, développant une esthétique néo-tonale, postromantique  et représentative du mouvement de la Nouvelle Simplicité  allemande, affichant par là-même un langage accessible (tonal, mélodique, à la structure simplifiée) auprès d'un plus large public. Par ailleurs, il inspire des artistes d'univers très différents issus du mouvement rock ou électro. Ainsi, en 2011, collabore t-il avec Jonny Greenwood, guitariste principal du groupe de rock anglais Radiohead, ainsi qu'avec le compositeur de musique électronique Aphex Twin sur un album et une tournée. Sa musique est également utilisée pour le cinéma, notamment dans les films L'exorciste (réalisateur William Friedkin), Shining (réalisateur Stanley Kubrick), Shutter Island (réalisateur Martin Scorsese)... En 2018, année de commémoration du centenaire de l'indépendance de la Pologne, le compositeur célèbre en grande pompe son 85e anniversaire lors d'une semaine de festival qui lui est entièrement consacrée, ce dans plusieurs salles de Varsovie, entouré de la présence d'artistes avec lesquels il entretient également des liens amicaux, comme la violoniste Anne-Suphie Mutter ou encore le clarinettiste Michel Lethiec. Enfin, il décède le 29 mars 2020, à l'âge de 86 ans, des suites d'une longue maladie, laissant derrière lui un héritage musical unique.

Krzysztof Penderecki en 6 dates  :

  • 1959 : Premier prix de la deuxième compétition des jeunes compositeurs polonais pour les oeuvres Strophes, Emanations et Psaumes de David
  • 1961 : Prix de l’UNESCO pour son oeuvre Thrène à la mémoire des victimes d'Hiroshima
  • 1967 : Prix Italia pour son oeuvre la Passion selon Saint-Luc
  • 1972 : Directeur du Conservatoire de Cracovie
  • 1988, 1999 - dans deux catégories, 2017 : Quadruple lauréat des Grammy Awards
  • 2009 : Commandeur de l'ordre de Mérite du grand-duché de Luxembourg

Krzysztof Penderecki en 6 œuvres  :

  • 1960 : Thrène à la mémoire des victimes d'Hiroshima 
  • 1967 : Dies Irae - en mémoire des victimes d'Auschwitz 
  • 1981 : Agnus Dei 
  • 1991 : Ubu Roi, opéra
  • 2009 : O gloriosa virginum pour chœur mixte a cappella
  • 2017 : Concerto pour accordéon et orchestre

Biographie de la Documentation Musicale de Radio France, mars 2020.

En savoir plus