Kazuya Gunji

Kazuya Gunji

Claveciniste japonais

Kazuya Gunji a suivi une formation brillante au Japon puis en France, auprès de professeurs réputés. Il est considéré aujourd’hui comme l’un des clavecinistes les plus doués de sa génération.

En 2002, Kazuya Gunji commence ses études de musique, en clavecin, orgue et piano, à l'Université des Arts de Tokyo, la plus prestigieuse académie de musique japonaise, connue sous le nom de Geidai. Il travaille aussi avec Masaaki Suzuki. Puis, il vient en France poursuivre sa formation. En 2007, il est admis au CNSM de Lyon, dans la classe de clavecin. Il y reçoit les enseignements de Françoise Lengellé, Jean-Marc Aymeset Dirk Börner. En 2011, il intègre la classe de basse continue d’Yves Rechsteiner, le chef du département de musique ancienne. Il sort du CNSM avecle Diplôme National d'Étude Supérieures Musicales avec la mention Très Bien à l'unanimité et félicitations du jury ainsi qu’un Master de Basse Continue. En 2010, il remporte le Premier Prix de clavecin au Concours International Musica Antiqua de Bruges.

Kazuya Gunji se produit en tant que soliste, mais aussi accompagnateur, auprès d’ensembles prestigieux tels que l’Orchestre de l'Opéra National de Lyon, l’Orchestre de l'Opéra de Toulon, l'Orchestre d'Auvergne, l'Orchestre de chambre de Paris, l’Orchestre Het Noord Nederland, l’Orchestre Symphonique de Gunma, l'ensemble Artifices, l'ensemble Nulla Dies Sine Musica, et l'ensemble Capella Sanctae Crucis. En ce début des années 2000, Masaaki Suzuki enregistre l’intégrale des cantates de Bach avec son ensemble Bach Collegium Japan. Kazuya Gunji participe à l’enregistrement d’un des volumes de cette anthologie. Il entame une carrière parallèle d’enseignant. Titulaire du DE, il enseigne à Toulon. Pour 2018, il fait partie du projet Intégrale Scarlatti au programme du Festival Radio France de Montpellier.

Kazuya Gunji en 5 dates :

  • 2002 : études à l’Université
  • 2006 : assure la basse continue dans l’enregistrement des cantates 74, 87, 128 et 176 de Bach dirigées par Masaaki Suzuki
  • 2007 : admission au CNSM de Lyon
  • 2010 : Premier Prix de clavecin au Concours International Musica Antiqua de Bruges
  • 2011 : classe de basse continue au CNSM de Lyon

Biographie de la Documentation musicale de Radio France, mai 2018

En savoir plus