Karol Beffa

Karol Beffa

Compositeur et pianiste (Paris, 1973-)

Avec huit premiers prix obtenus au CNSMDP et un parcours de haute volée au sein des grandes écoles françaises, Karol Beffa figure parmi les compositeurs les plus joués de son époque. Maintes fois récompensé pour son travail, il mène conjointement une carrière de compositeur, pianiste, improvisateur et professeur.

D’origine polonaise, fils d'une mère linguiste et d'un père mathématicien, Karol Beffa débute une carrière d’acteur à l’âge de sept ans. A la télévision, il interprète notamment le jeune Mozart dans un film de Marcel Bluwal, avant de se diriger vers la musique. Il reçoit dans un premier temps l’enseignement de la pianiste Marthe Nallet, élève de Nadia Boulanger, et intègre à quatorze ans le Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, où il décroche de nombreuses distinctions, dont huit premiers Prix (harmonie, contrepoint, fugue, musique du XXe siècle, orchestration, analyse, accompagnement vocal, improvisation au piano).

En parallèle de ses études musicales, Karol Beffa mène un brillant parcours intellectuel. Reçu premier à l'École Normale Supérieure, il étudie successivement l'histoire, l'anglais, les mathématiques, et obtient un Master en philosophie à l’Université de Cambridge. Il est diplômé de l'École Nationale de la Statistique et de l'Administration Économique (ENSAE ParisTech). Reçu premier à l'Agrégation d'éducation musicale, il enseigne à l'Université Paris IV-Sorbonne puis à l'École Polytechnique. Il a obtenu en 2003 le titre de docteur en musicologie à l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS) grâce à une thèse portant sur les Études pour piano de György Ligeti, sous-titrée « imagination sonore et théâtralisation ». Depuis 2004, il est Maître de conférences à l'École Normale Supérieure.

Compositeur, ses œuvres ont été jouées par des ensembles aussi célèbres qu_'_A Sei Voci, la Maîtrise de Radio France, le Chœur de l'Orchestre de Paris, la maîtrise de Notre-Dame, et par les plus grands orchestres : l’Orchestre Philharmonique de Radio France, l’Orchestre de l'Opéra de Lyon, le Bayerische Kammerphilharmonie, le London Symphony Orchestra, l’Orchestre de chambre de Paris, l’American Wind Symphony Orchestra, et d’autres encore. Par ailleurs, il se produit régulièrement en tant que pianiste concertiste et improvisateur lors de lectures de textes et séances de cinéma muet. En 2014, il est le premier pianiste au monde à accompagner l'intégralité de la version restaurée des Misérables d'Henri Fescourt (performance de plus de six heures).

Sur la proposition du mathématicien Pierre-Louis Lions, le Collège de France l’a élu à la chaire de création artistique pour l’année académique 2012/2013. Il en est de loin le plus jeune titulaire.

Karol Beffa en 6 dates :

  • 1988 : Intègre le CNSMDP à l’âge de 14 ans
  • 2003 : obtient un doctorat en musicologie du XXe siècle auprès de l’École des hautes études en sciences sociales
  • 2012-2013 : plus jeune titulaire de la chaire de création artistique du Collège de France
  • 2013 : Compositeur de l'année aux Victoires de la musique classique
  • 2016 : Grand Prix Lycéen des Compositeurs ainsi que le prix décerné par les professeurs de musique de ce même concours
  • 2017 : Grand Prix de la musique symphonique de la SACEM pour l'ensemble de sa carrière

Karol Beffa en 6 œuvres :

  • 2003 : Sillages, pour piano seul
  • 2007 : Premier concerto pour violon
  • 2007 : Destroy, pour piano (ou clavecin amplifié) et quatuor à cordes. Commande de Radio France.
  • 2008 : Suite pour piano ou clavecin (3 pièces). Œuvre imposée pour le Concours de Clavecin du Festival International de musique d’Auvers sur Oise
  • 2011 : Corps et âmes, ballet pour onze danseurs. Commande la compagnie Julien Lestel
  • 2017 : Le bateau ivre, d’après Rimbaud. Œuvre pour orchestre symphonique destinée au chef d’orchestre Alain Altinoglu

Biographie de la Documentation musicale de Radio France, janvier 2018

En savoir plus