Karine Le Bail

Karine Le Bail

Productrice

Chercheuse au CNRS, l’historienne Karine Le Bail mène des travaux qui relèvent de l’histoire sociale des professions artistiques au XXe siècle (champs scéniques, musique et politique, médiations culturelles). Elle a notamment publié Pierre Schaeffer, les constructions impatientes (CNRS éditions, 2010), Jean-Louis Barrault, une vie sur scène (Flammarion, 2010), les mémoires d’Henry Barraud, Un compositeur à la tête de la Radio. Essai autobiographique (Fayard, 2010), et La musique au pas. Être musicien sous l'Occupation (CNRS éditions, 2016).

À l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS), elle anime un séminaire sur « La voix et ses espaces au théâtre et à l’Opéra : perception, cognition, interprétation (XVIIIe-XXIe siècles) » .

Après avoir produit durant plus de 20 ans Les Greniers de la mémoire, puis une émission sur la fabrique de la voix, A pleine voix, durant la saison 15-16, elle anime depuis septembre 2016 le nouveau rendez-vous sur l’histoire, Un air d’histoire.