Kaija Saariaho

Kaija Saariaho

Compositrice finlandaise (Helsinki, 1952 -)

Née en 1952, Kaija Saariaho est une compositrice finlandaise influencée par la musique spectrale, elle mêle une recherche sur le timbre, l’électroacoustique et le multimedia. Figure centrale d’une génération de compositeurs et d’interprètes finlandais de renommée et d’influence internationales, Kaija Saariaho a été honorée par les plus grands prix de composition.

Après avoir étudié plusieurs instruments ainsi que les arts visuels, Kaija Saariaho étudie la composition à l'Académie Sibelius d’Helsinki avec Paavo Heininen puis en Allemagne avec Klaus Huber et Brian Ferneyhough. Dès 1980, elle travaille dans plusieurs studios électroacoustiques tels que le Studio Expérimental de la Radio Finlandaise, l’Ircam et le Studio Numérique du Groupe de Recherche Musical (GRM) ainsi que l’EMS de Stockholm.

A partir de 1982, elle réside à Paris et travaille à l’Ircam notamment sur la musique assistée par ordinateur. L’utilisation des nouvelles technologies et la recherche sur le son constituent des éléments importants dans sa technique de composition lui permettant de combiner l’écriture instrumentale et le traitement du son. Les sonorités de la flûte et du violoncelle se prêtent à ses recherches sur le timbre, en témoignent les œuvres Laconisme de l’aile pour flûte ou Prè s pour violoncelle et électronique. Elle affectionne particulièrement le travail avec des interprètes tels que le violoncelliste Anssi Karttunen, la flûtiste Camilla Hoiteng a, les sopranos Dawn Upshaw et Karita Mattila, ou encore, le pianiste Emmanuel Ax.

Son répertoire comporte aussi des pièces pour ensemble et orchestre telles que le diptyque pour orchestre Du cristal…à la fumée ou encore NoaNoa, Amers, Près et Sola r. Kaija Saariaho participe a de nombreuses productions multimédia telles que le ballet MAA (1991) ou Prisma, un Cd-rom consacré à son œuvre, grand prix 2001 de l’Académie Charles Cros. Ses trois opéras ; L’amour de loin, Adriana Mate r et La passion selon Simon e, sur des livrets d’Amin Maalouf , mêlent principes de la musique spectrale et lyrisme.

Kaija Saariaho en 6 dates
1982 : S’installe à Paris
1986 : Obtient le «Kranichsteiner Musikpreis » à Darmstadt pour Lichtboge n
1988 : Obtient le prix Italia avec Stillben
2000 : Sortie du Cd-rom Prisma consacré à l’œuvre de Kaija Saariaho, Prix multimédia Charles Cros
2011 : Grammy Awards pour son opéra L’amour de loin
2013 : Grand prix lycéen des compositeurs pour Leino Songs

Kaija Saariaho en 6 œuvres
1991 : Maa, musique de danse en sept parties
1997 : Graal Théâtre pour violon et orchestre ou ensemble
2000 : L’amour de loin, opéra en cinq actes sur un livret d’Amin Maalouf
2005 : Adriana Mate r, opéra en deux actes sur un livret d’Amin Maalouf
2006 : La passion de Simone, passion en quinze stations sur un livret d’Amin Maalouf d'après la vie de Simone Weil
2008 : Emilie, monodrame en neuf scènes sur un livret d’Amin Maalouf

Site internet

Biographie de la Documentation de Radio France, novembre 2013