Juliette Gréco

Juliette Gréco

Chanteuse et actrice française (1927, Montpellier)

Par son œuvre musicale et littéraire, évocatrice souvent du Paris de l'après-guerre, Juliette Gréco est aujourd’hui considérée comme l’une des icônes de la chanson française.

Séparée de sa mère et de sa sœur lors des arrestations et déportations par la Gestapo en 1943, Juliette Gréco se retrouve seule et sans argent dans Paris. Elle est hébergée par son professeur de français, la comédienne HélèneDuc. Juliette Gréco découvre alors le théâtre et l'art dramatique elle prend plusieurs cours et décroche quelques petits rôles de figuration à la Comédie française. Elle fréquente la vie intellectuelle et artistique de la Rivegauche, notamment le Quartier Latin et Saint-Germain-des-Prés, où elle rencontre Jean-Paul Sartre, Albert Camus, BorisVian, JeanCocteau, ainsi que de nombreux auteurs et jazzmen américains, tel que MilesDavis. Grâce à ces rencontres, elle parvient à obtenir quelques rôles au théâtre et travaille sur une émission de radio consacrée à la poésie.

En 1949, elle décide de se lancer dans la chanson lors de la réouverture du Bœuf sur le Toit. Immédiatement de nombreux écrivains et poètes lui écrivent des textes, dont Raymond Queneau (Si tu t'imagines ), Jules Lafforgue (L'Eternel féminin ), et JacquesPrévert (Les feuilles mortes ), et même SergeGainsbourg. Malgré ce succès, Juliette Gréco ne parvient pas à se distinguer de la vedette contemporaine Edith Piaf. En 1951, elle enregistre son tout premier disque, "Je suis comme je suis". Elle entame également de nombreuses tournées internationales, surtout en Amérique. Lors de ces tournées, elle rencontre le producteur Darryl Zanuck, qui lui offre la possibilité de tourner dans plusieurs productions hollywoodiennes. Dans les années soixante elle revient à la chanson et en 1968, elle interprète un de ses titres les plus célèbres, Déshabillez-moi, dans lequel la chanteuse joue sur l'aspect sensuel et mystérieux de son personnage.

Après une certaine perte de vitesse de sa carrière dans les années soixante-dix, elle publie un nouvel album en 1976, signé Gérard Jouannest pour la musique, avec des textes de PierreSeghers, Henri Gougaud, SergeGainsbourgGeorgesCoulonges, PierreSeghers, JeanFerrat, ClaudeLemesle, BorisVian. Elle interprète également des textes écrits par EtienneRoda -Gil, JulienClerc, et les brésiliens CaetanoVeloso et JoaoBosco. Elle sort en 2003 un nouvel album "Aimez-vous les uns les autres, ou bien disparaissez", sur lequel elle reprend Serge Gainsbourg, Jean-Claude Carrière, et Aragon. Juliette Gréco figure également sur de nombreux albums d’artistes français contemporains tels qu’AdbAlMalik, se se montrant une artiste à l’écoute de la jeune génération.

Juliette Greco en 6 dates

1949 : Participe à la réouverture du cabaret Le Bœuf sur le Toit
1951 : Reçoit le Grand prix de la SACEM pour le titre "Je hais les dimanches"
1998 : Décorée des insignes d'Officier dans l'Ordre national du Mérite
2007 : Reçoit une "Victoire d’honneur" pour l’ensemble de sa carrière aux Victoires de la musique
2012 : Bertrand Delanoë lui remet la Grande Médaille de Vermeil de la Ville de Paris
2012 : Elevée au rang de commandeur de la Légion d'Honneur par le ministère de la Culture

Biographie de la Documentation Musicale de Radio France (juillet 2014)

En savoir plus