Julian Prégardien

Ténor allemand (12/07/1984, Frankfurt)

Tel père, tel fils : le père, Christoph Prégardien, et son fils Julian, sont tous les deux des ténors incontournables aujourd’hui, bien connus à la fois pour leurs interprétations des opéras et oratorios baroques et classiques, mais aussi pour le répertoire du Lied du 19ème siècle.

Baignant dans une ambiance musicale dès son plus jeune âge, Julian Prégardien entre à la Maîtrise de la Cathédrale de Limburg sous le regard attentif de son père, avant de rentrer à la Musikhochschule de Freiburg dans la classe de Reginaldo Pinheira. Entre 2008 et 2013 il est membre de l’Académie Européenne de Musique au festival d’Aix-en-Provence ; dans le même temps, en 2009, il est engagé par l’Opéra de Francfort où il restera quatre ans. A partir de 2010, la carrière de soliste de Julian Prégardien s’étoffe et on le retrouve dans de nombreuses productions, sous la direction de chefs d’orchestre réputés, parmi lesquels figurent Philippe Herreweghe, Andras Schiff, Adam Fischer, Christophe Rousset, René Jacobs, Kent Nagano, Peter Schreier

Régulièrement invité à interpréter des Lieder dans les plus grands festivals (festival Menuhin à Gstaad, Musikfet Stuttgart, Festival d’Edimbourg, Davos, le Mai Florentin…..), Julian Prégardien retrouve aussi son père au cours de certains concerts et enregistre également dans le monde entier, par exemple le Stabat Mater d’Agostino Steffani avec Cecilia Bartoli en 2013. Entre 2015 et 2017, Julian Prégardien se lance dans un projet majeur : une série de récitals offrant l’intégrale des Lieder de Schubert, en partenariat avec les Schubertiades à Hohenems, Schwarzenberg (en Autriche) et au Wigmore Hall (Londres). Au printemps 2016, il chante son premier récital au Japon, Le Voyage d’Hiver de Schubert, avec Masato Suzuki.

En plus de l’enseignement du chant à Munich, Julian Prégardien donne régulièrement des master-classes à Munich mais aussi à Copenhague ou au Mozarteum de Salzbourg.

Julian Prégardien en 6 dates :

  • 2005 : poursuit ses études musicales à la Musikhochschule à Freiburg
  • 2007 : Classical Award au MIDEM à Cannes pour le 1er enregistrement du Requiem en si mineur de Michael Haydn
  • 2012 : reçoit la distinction « Echo-Klassik » pour l’enregistrement de Ezio de Gluck, sous la direction d’Alan Curtis
  • 2013 : enseigne à la Hochschule für Musik und Theater de Munich (classe oratorio)
  • 2016 : création du label P.RHEI et enregistre Le Voyage d’hiver de Schubert
  • 2018 : tournée avec l’Ensemble Pygmalion, de Raphaël Pichon

Biographie de la Documentation Musicale de Radio France (août 2019)

En savoir plus