Josquin Desprez

Josquin Desprez

Compositeur franco-flamand de la Renaissance (Saint-Quentin, 1450 - Condé-sur-l'Escaut, 1521)

Avec Dufay, Ockeghem, Palestrina, Lassus et Byrd, Desprez fait partie des compositeurs emblématiques de la Renaissance. Son œuvre sert de passerelle entre le Moyen-Âge tardif et les premières décennies du style nouveau.

Elevé à Saint-Quentin, centre musical important de l’époque, Josquin Desprez entre au service de nombreux papes et voyage beaucoup : Milan, Pavie, Plaisance, Modène... Lors de ses voyages principalement en Italie, il s’imprègne des influences italiennes et de retour au pays, donne un souffle nouveau à la musique nordique. Il appartient à cette génération de musiciens transitoires entre l’école polyphonique franco-flamande et la Renaissance naissante en Italie.
Après avoir d’abord composé dans le style contrapuntique d’Ockeghem et de ses contemporains, il prend très tôt connaissance en Italie de la texture homophonique de la musique sacrée italienne et de la simplicité de la musique profane. Réunissant ces deux éléments, il incarne un style nouveau qui s’affirmera avec la Renaissance et dont les plus illustres représentants seront Palestrina et de Lassus. Josquin a écrit dans toutes les formes importantes courantes à l’époque : messes, motets et chansons profanes. Il est considéré aujourd’hui comme l’un des créateurs de la chanson polyphonique.

Josquin Desprez en 6 dates
1470 : au service du duc d’Anjou.
1477 : chanteur de la chapelle à Aix-en-Provence auprès de René, duc d’Anjou, puis au service du roi de France Louis XI à la Ste Chapelle de Paris
1480 : au service du duc de Milan Galeazzo Maria Sforza puis du cardinal Ascanio Sforza
1489-1495 : au service de la chapelle papale
1503-1505 : maître de chapelle du duc de Ferrare
1515 : doyen-prévôt de la collégiale de Condé-sur-l'Escaut

Josquin Desprez en 6 œuvres
1480-83 : Misericordias Domini in aeternum cantabo, motet
1497 : Nymphes des bois, Je me complains, Mille regretz… chansons
1502 : Messe l’homme armé super voces musicales
1503 : Miserere
1505 : Messe Hercules dux Ferrariae, en l’honneur du duc de Ferrare
1515 : Messe pange lingua