José Cura

José Cura

ténor et chef d'orchestre argentin (Rosario,1962 - )

José Cura est un ténor argentin très recherché pour ses interprétations du répertoire italien, et notamment des rôles verdiens et pucciniens.

José Cura commence sa formation musicale en tant que chef d'orchestre ; ce n'est qu'à l'âge de 26 ans qu'il découvre véritablement sa voix. Sa carrière de chanteur s'envole après sa victoire au concours Operalia de Plácido Domingo.
Dès l'année suivante, il fait ses débuts au Royal Opera House de Londres en remplaçant José Carreras dans le rôle-titre du Stiffelio de Verdi. S'ensuivent Nabucco à l'Opéra de Paris, Tosca au Staatsoper de Vienne et La Gioconda de Ponchielli à La Scala de Milan. En 1998, il débute à l'Opéra de Washington dans un rôle très important dans sa carrière : Samson, dans le Samson et Dalila de Saint-Saëns.

José Cura est aussi le premier artiste à diriger un orchestre et chanter simultanément, comme dans son disque Verismo. Il donne régulièrement des master-classes et depuis 2007, il est nommé professeur invité à la Royal Academy of Music de Londres.

José Cura en six dates

1994 lauréat du concours Operalia

1997 lauréat du Prix Abbiati de la critique musicale italienne

1998 reçoit un Orphée d’Or par l'Académie du Disque lyrique, France

1999 débuts au Metropolitan Opera de New York ; José Cura est choisi pour l'inaguration de la saison

2003 à l'opéra d'Hambourg, il dirige Cavalleria Rusticana, puis après l'entracte, il joue le rôle de Canio dans Pagliacci

2007 nommé professeur invité à la Royal Academy of Music de Londres

José Cura en six disques :

Camille Saint-Saëns : Samson et Dalila, 1998

Verismo, 1998

Ruggero Leoncavallo : Pagliacci, 2000

Giacomo Puccini : Tosca, 2001 (DVD)

Giuseppe Verdi, Il trovatore, 2002, dir: Carlo Rizzi (DVD)

Giuseppe Verdi, Otello, 2006, dir: Antoni Ros Barbà (DVD)

En savoir plus