Jonathan Stockhammer

Jonathan Stockhammer

Chef d'orchestre (Los Angeles, 21/12/1969-)

En l’espace de quelques années seulement, Jonathan Stockhammer s’est imposé dans le monde de l’art lyrique, du répertoire symphonique et comme ardent défenseur de la musique contemporaine. D’une personnalité ouverte et communicative, Jonathan Stockhammer aime également s’entourer de musiciens issus de la variété telles que des rappeurs ou des stars comme Imogen Heap, et ainsi créer des liens entre les univers classique et pop/rock.

Jonathan Stockhammer s’oriente tout d’abord vers l’étude du chinois et des sciences-politiques. Mais il est vite rattrapé par sa passion pour la musique, en particulier l’opéra. Il entreprend des études de direction d’orchestre et sort diplômé de l’université de Californie en composition et en direction. Il devient rapidement l’assistant d’Esa-Pekka Salonen au sein de l’Orchestre philharmonique de Los Angeles. Il parfait ensuite sa formation en Allemagne auprès d’illustres ensembles dont l’Ensemble Modern ou le Collegium Novum de Zürich.

Particulièrement attiré par l’opéra, Jonathan Stockhammer s’engage dans des œuvres complexes : Powder her Face de Thomas Adès, Luci mie traditrici de Salvatore Sciarrino, Monkey : Journey to the West de Damon Albarn, ainsi que les œuvres symphoniques ou scéniques de Wolfgang Rihm. Il créé également des œuvres de Pascal Dusapin, Heiner Goebbels, Philipp Glass, Brian Ferneyhough ou Hans Abrahamsen. Bien que Jonathan Stockhammer se soit établi en Allemagne, il n’en ai pas point l’invité de nombreux prestigieux orchestres internationaux : Orchestre philharmonique de la Radio néerlandaise, Orchestre symphonique d’Oslo, l’orchestre symphonique de Sydney, l’Orchestre symphonique métropolitain de Tokyo, l’Orchestre national de Lyon ainsi que l’Orchestre national et l’Orchestre philharmonique de Radio France.

Ses collaborations artistiques traversent le monde classique pour le jazz ou la musique rock. Il travaille notamment avec Frank Zappa, Chick Corea et Gary Burton. Il reçoit à cette occasion un Grammy pour l’album The New Chrystal Silence.

En 2018, Jonathan Stockhammer fait ses débuts à l’Opéra comique de Berlin dans l’œuvre Satyagraha de Philipp Glass.

Jonathan Stockhammer en 6 dates :

  • 2003 : reçoit en Allemagne le prix Echo Klassik
  • 2003 : l’album Said the Shotgun to the Head réalisé avec Saul Williams sur une Musique de Thomas Kessler remporte un grand succès
  • 2007 : remporte une Victoire de la musique
  • 2009 : reçoit un Gramy Awards pour l’album The New Chrystal Silence
  • 2010: dirige A Little Night Music de Stephen Sondheim au Théâtre du Châtelet
  • 2011 : dirige la première Suisse de Der Tod und das Mädchen de Zwicker au Théâtre de Saint-Gall

Biographie de la bibliothèque musicale de Radio France, janvier 2018

En savoir plus