Jonathan Harvey

Jonathan Harvey

Compositeur anglais ( Sutton Colfield, Warwickshire, 1939 - Lewes, Sussex, 2012)

Jonathan Harvey est parfois appelé « le plus français des musiciens anglais », en référence à sa proximité avec l'univers de Messiaen et celui de l'école spectrale (Tristan Murail, Gérard Grisey). Il est parmi les compositeurs les plus joués de part du monde aujourd'hui.

Après avoir été initié à la musique en chantant dans la chorale au St. Michael’s College de Tenbury, Jonathan Harvey étudie la musique aux universités de Glasgow et de Cambridge. Sur le conseil de Benjamin Britten, il étudie la composition auprès d’Erwin Stein et d’Hans Keller, tous deux élèves de Schoenberg, qui lui enseignent la technique dodécaphonique. Deux rencontres déterminent sa trajectoire esthétique : Milton Babbitt l'initie à l'exploration du son à l'aide des nouvelles téchnologies, et Karlheinz Stockhausen lui démontre les possibilités et les techniques de studio. Jonathan Harvey est très marqué aussi par le besoin qu'a Stockhausen de rapprocher le rationnel et le mystique, le scientifique et l’intuitif. Au début des années 1980, Jonathan Harvey est invité par Pierre Boulez à travailler à l'IRCAM, il y réalise plusieures oeuvres marquantes et se familiarise par ailleurs avec le courant spectral.
L’œuvre de Jonathan Harvey couvre tous les genres : musique pour chœur a capella, grand orchestre , orchestre de chambre , ensemble, et instrument soliste. Il est considéré comme l’un des compositeurs les plus imaginatifs de musique électroacoustique. En outre, le son électronique lui apparaît comme une ouverture vers les dimensions transcendantales et spirituelles.

Jonathan Harvey reçoit des commandes du monde entier et est l’un des compositeurs d’aujourd’hui les plus fréquemment programmés. Ses pièces sont interprétées entre autres par l’ensemble Modern, l’Ensemble intercontemporain, l’ensemble Asko, le Nieuw Ensemble (Amsterdam) et l’ensemble Ictus (Bruxelles) dans des festivals comme Musica (Strasbourg), Ars Musica (Bruxelles), Musica Nova (Helsinki), Acanthes, Agora, ainsi que dans de nombreux centres de musique contemporaine. Près de deux cents représentations de ses œuvres sont données ou retransmises chaque année et environ quatre-vingts enregistrements sont disponibles sur CD.

Il a publié deux livres en 1999 sur l’inspiration et sur la spiritualité. Il a reçu de plus hautes distinctions dans le milieu de la création contemporaine dans le monde entier. ll a enseigné à l’université du Sussex, à l’université de Stanford (Etats-Unis), et à l’Imperial College de Londres, entre autres.

Jonathan Harvey en six dates :

1970 rencontre avec Milton Babbitt à l'université de Princeton

1975 publie un ouvrage sur l’œuvre de Stockhausen.

1980 compositeur en résidence à l'Ircam, invité par Pierre Boulez

1999 publie deux ouvrages sur l’inspiration et sur la spiritualité

2005 - 2008 en résidence à l’Orchestre symphonique écossais de la BBC

2007 reçoit le Prix Giga-Hertz pour l’ensemble de ses œuvres de musique électronique

Jonathan Harvey en six oeuvres :

1980 Mortuos Plango, Vivis Voco, oeuvre électronique

1986 Madonna of Winter and Spring pour orchestre, synthétiseurs et électronique

2004 Moving Speeds semi-improvisation pour environ sept instruments à vent et sept instruments à cordes

2007 Wagner Dream, opéra

2008 Speakings pour orchestre et électronique

2012 Cirrus Light pour clarinette solo

Site officiel