Jonas Kaufmann

Jonas Kaufmann

Ténor allemand (1969, Munich)

Omniprésent dans le paysage musical actuel, Jonas Kaufmann est l’invité des plus grandes scènes internationales : ses performances remarquées recouvrent un répertoire vaste, de Mozart à Wagner, sans oublier Verdi, Puccini, Massenet et Berlioz.

Né dans une famille de mélomanes, Jonas Kaufmann étudie le piano dès l’âge de huit ans et intègre la chorale de son école. Repéré par un professeur, il prend ses premières leçons particulières et entreprend des études supérieures de mathématiques à l’Université de Munich. Parallèlement, il est élève au Conservatoire de Munich (Hochschule für Musik und Theater München), dont il obtient le diplôme de chanteur de concert et d'opéra en 1994. Il parfait sa technique lors de master-classes auprès de James King, Hans Hotter et Josef Metternich.

Au sortir du Conservatoire, il est engagé comme ténor « de troupe » au Théâtre national de la Sarre, une expérience qui durera deux ans et qui lui permettra d’expérimenter un large répertoire. Au terme de cet engagement, il travaille auprès du professeur américain Michael Rhodes : il modifie sa technique vocale et débute une carrière indépendante.

Son premier rôle remarqué est celui d’un étudiant dans Doktor Faust de Ferruccio Busoni qu’il interprète lors du Festival de Salzbourg en 1999. Sa carrière connaît dès lors un essor formidable : Jonas Kaufmann se produit sur les grandes scènes lyriques internationales comme le Concertgebouw à Amsterdam, La Monnaie à Bruxelles, Opéra d'État de Hambourg, le Royal Opera House à Londres, Metropolitan Opera à New York, la Scala à Milan, l'Opéra Bastille à Paris, le Teatro Regio à Turin, l'Opéra d'État de Vienne … Mais c’est son interprétation au MET en 2006 dans La Traviata aux côtés d’Angela Gheorghiu qui propulse définitivement sa carrière et lui offre une reconnaissance mondiale.

Parallèlement à sa carrière à l’opéra, Jonas Kaufmann donne des récitals, notamment aux côtés du pianiste Helmut Deutsch.

**Jonas Kaufmann en 6

dates**

1993 : remporte le Premier Prix du Concours Meistersinger de Nuremberg.
1999 : se produit au Festival de Salzbourg, dans Doktor Faust, de Ferruccio Busoni.
2001 : invité à chanter pour la première fois aux Etats-Unis, à l’Opéra de Chicago, dans Otello de Verdi.
2006 : grand succès au MET de New York dans La Traviata avec Angela Gheorghiu.
2012 : ouvre la saison de la Scala de Milan avec Lohengrin de Richard Wagner, sous la baguette de Daniel Barenboïm.
2015 : interprète le rôle de Don José (Carmen – Bizet ) lors des Chorégies d’Orange, accompagné par l’Orchestre Philharmonique de Radio France dirigé par Mikko Frank.

Bibliographie de la Documentation de Radio France, septembre 2015.