Johannes Brahms

Johannes Brahms

compositeur, pianiste et chef d'orchestre allemand (Hambourg, 1833 - Vienne, 1897 )

Johannes Brahms est un compositeur qui se situe à la charnière entre le classicisme et le romantisme : il compose une musique romantique dans son expression, mais reste attaché aux grands maîtres préclassiques et classiques dans la structure solide de son écriture.

Issu d’un milieu modeste, Johannes Brahms reçoit ses premières leçons musicales de son père, contrebassiste. Il travaille ensuite le piano et la composition avec le célèbre pédagogue Eduard Marxsen, qui lui fait découvrir les grands maîtres du passé, parmi lesquels Jean-Sébastien Bach. Les séjours à la campagne sensibilisent Johannes Brahms au folklore de différentes ethnies des pays germaniques, et notamment à la musique populaire hongroise.

Ses premières expériences professionnelles lui permettent d'acquérir aussi une solide connaissance de l'écriture chorale et chambriste. Très sollicité comme professeur, pianiste ou chef d’orchestre à la fois dans son pays et à l’étranger, il ne réussit pas, à son grand regret, à obtenir un poste stable dans sa ville natale et se fixe alors définitivement à Vienne en 1862, où il passera toute sa vie.

Son oeuvre couvre tous les genres, sauf l'opéra. Sa vie est marquée par les rencontres avec les musiciens (Joseph Joachim, Antonin Dvorak, Wagner ou les époux Schumann ) avec qui il noue des amitiés souvent très profondes. Ainsi le soutien de Schumann dans sa carrière est-il d'une importance cruciale. Attaché comme Schubert à la thématique populaire, possédant le sens du lyrisme d’un Schumann ou encore héritier de Beethoven par la nature structurée mais bouillonnante de sa musique, Johannes Brahms défend la musique pure, à la fois orientée vers l'avenir et impregnée du passé.

Johannes Brahms en six dates :

1853 rencontre le violoniste Joseph Joachim (futur dédicataire du Concerto pour violon en ré majeur) qui sera un ami fidèle toute sa vie et l’introduit auprès de Liszt et les Schumann

1856 la mort de Schumann affecte Brahms profondément

1865 décès de sa mère avec laquelle il était très lié ; Brahms lui rend hommage dans Un requiem allemand

1864 rencontre Richard Wagner, pour lequel il éprouve un profond respect

1872 nommé directeur de la célèbre Wiener Gesellschaft der Musikfreunde (association des amis de la musique de Vienne), il programme les compositeurs anciens : Haendel et Bach, Mozart, Haydn et Beethoven

1896 la mort de Clara Schumann met fin à une complicité musicale et humaine de plusieurs décennies

Johannes Brahms en six oeuvres :

1859Concerto pour piano n° 1, créé à Hanovre sous la direction de Joachim

1868 Un requiem allemand, créé à Brême sous sa direction (le titre fait référence à la langue allemand qui est utilisé en lieu et place du latin en usage traditionnellement dans la messe des morts)

1869 deux volumes des Danses hongroises pour piano à 4 mains

1873Variations sur un thème de Haydn, la création est assurée par Otto Desoff et l’Orchestre philharmonique de Vienne

1883 Double concerto pour violon et violoncelle

1893Klavierstücke op. 119