Jean Sibelius

compositeur finlandais (Tavastehus, 1865 – Järvenpää,1957)

Jean Sibelius est un compositeur finlandais de la fin du XIXème siècle et de la première moitié du XXème siècle. Il incarne l’émergence de la musique finlandaise en tant symbole de l’identité nationale.

Après avoir acquis un certain niveau de violon, Jean Sibelius commence à pratiquer la musique de chambre dans le cadre de sa famille puis étudie à l’institut de Martin Wegelius ; il se forme également auprès de compositeurs, Albert Becker à Berlin, Karl Goldmark et Robert Fuchs à Vienne.

Dans le contexte de l’élan national qui se développe en réaction contre la Russie, Sibelius compose le poème symphonique Kullervo qui est créé avec succès en 1892. Par la suite, Sibelius crée des œuvres inspirées par les légendes finlandaises, notamment En saga (1892), Lemmikaanen (1895), ou Finlandia (1899), pièce considérée comme le deuxième hymne national de la Finlande. La Première symphonie du compositeur marque la synthèse de son style personnel, ancré dans les traditions populaires, et des évolutions de la symphonie post-romantique.

Après une tournée réussie en Europe du nord avec Robert Kajanus, Sibelius écrit deux œuvres majeures, sa Deuxième symphonie et son Concerto pour violon. Il continue à composer de façon plus irrégulière poèmes symphoniques et symphonies, et arrête son activité après Tapiola (1926), sans parvenir à achever sa huitième symphonie.

Sibelius en six dates

1891 : découverte du Kalevala (épopée issue de la mythologie finnoise), qui sera à la source de plusieurs de ses œuvres
1892 : professeur à l’école de direction d’orchestre fondée par Robert Kajanus.
1894 : découverte de la musique de Wagner à Bayreuth
1899 : premier grand succès de Sibelius, sa Première symphonie
1907 : rencontre avec Mahler ; confrontation de leurs points de vue sur la musique
1914 : reconnaissance internationale grâce à son poème symphonique « Les Océanides », créé aux Etats-Unis ; Sibelius est nommé docteur honoris causa de l’université de Yale.

Sibelius en six œuvres

1892 : Kullervo, op. 7.
1899 : Finlandia, poème symphonique, op. 26.
1902 : Symphonie n°2 en ré majeur, op. 43.
1903 : Kuolema, op. 44.
1903-04 : Concerto pour violon en ré mineur op. 47.
1925-26 : Tapiola, poème symphonique, op. 112.