Jazz in Marciac

Jazz in Marciac

Festival

Jazz in Marciac est un festival de jazz qui se déroule sur une période de trois semaines, généralement de fin juillet à mi-août, à Marciac en France.

Créé en 1978 à l’initiative d’une poignée d’amateurs, le festival, d’abord axé sur le jazz traditionnel, accueille autour de Claude Luter des formations de style Nouvelle-Orléans avant d’étendre sa durée et de diversifier sa formule sous l’impulsion d’un infatigable animateur, Jean-Louis Guilhaumon, principal du collège local et stratège avisé d’une équipe de bénévoles de plus en plus nombreuse.

C’est ainsi que s’y produisent par la suite le Golden Gate Quartet, puis Bill Coleman et Guy Lafitte, venus en voisins, et qui assumeront dans les années suivantes les charges de Présidents d’honneur. Tandis que le succès s’accroît et que l’audience s’étend peu à peu à l’Europe entière, JAZZ in MARCIAC invite, souvent en exclusivité, nombre de musiciens français et étrangers venus de plusieurs continents, et des stars internationales de l’envergure de Lionel Hampton, Dizzy Gillespie, Stan Getz, Oscar Peterson, le Modern Jazz Quartet, Stéphane Grappelli, Michel Petrucciani, Sonny Rollins, Gerry Mulligan, Herbie Hancock, Keith Jarrett ou encore Wynton Marsalis, pour ne citer que quelques noms parmi les plus prestigieux. Sans compter les meilleurs groupes de Gospel tels les Sensational Nightingales ou les Barrett Sisters.

Si JAZZ in MARCIAC est devenu, en quelques années, l’un des festivals les plus importants et les plus courus sur le plan européen, s’il est, incontestablement, LE festival du mois d’août, attirant un public international toujours plus dense, il le doit à la conjonction de plusieurs facteurs qui en font toute l’originalité.

Si le chapiteau abrite tous les soirs plus de cinq mille spectateurs pour les concerts « de prestige », bien plus nombreux sont ceux qui fréquentent le festival « Off ». Toute la journée, en effet, la place du bourg est le théâtre d’une animation continue et gratuite : orchestres se succédant sur le podium, cinéma, foire à la brocante, stands de spécialités régionales et d’artisanat. Une atmosphère de kermesse placée sous le signe exclusif du jazz et qui attire chaque année plus de cent mille visiteurs.
L’ une des caractéristiques de JAZZ in MARCIAC, c’est la rigueur en matière de programmation. Ici, pas de concession à la mode, pas de dérive démagogique. Pas de « fourre-tout » : le souci pédagogique prévaut. Du jazz, sans exclusive de genre ni de style, jusqu’aux musiques cousines, mais sans compromission.