Janet Baker

Janet Baker

Mezzo-soprano

Janet Baker est une mezzo-soprano et contralto britannique. Elle est particulièrement associée aux prémices de l’opéra italien et au compositeur Benjamin Britten.

Janet Baker est née le 21 août 1933 à Hatfield. Elle grandit dans le Yorkshire en Angleterre avant de commencer ses études musicales à Londres auprès d’Helena Isepp. Elle remporte le 2ème prix Kathleen Ferrier, ce qui lui permet d’obtenir une bourse et continuer ses études au Mozarteum de Salzbourg. Elle interprète rapidement des rôles de contralto du répertoire d’oratorio dans les récitals et concerts en Angleterre. Elle est révélée au grand public dans les années 60 incarnant les rôles dans Rodalinda de Haendel ou Didon et Enée de Purcell. Benjamin Britten, charmé par sa voix de mezzo- soprano lui dédie sa cantate Phèdre. Après avoir travaillé avec l’English Opera Group, elle suit une carrière internationale en se produisant dans toute l’Europe. Elle remporte un vif succès aux Etats-Unis en interprétant Hermina dans Songe d’une nuit d’été de Britten.

Janet Baker est considérée comme l’une des chanteuses les plus appréciées de la seconde moitié du XXe siècle. Reconnue pour l’intensité de sa voix et son expressivité sans faille, elle se fait remarquer en grande interprète maitrisant la scène avec aisance. Janet Baker s’est sans cesse renouvelée en embrassant un répertoire très large allant des Lieder à l’opéra en passant par l’oratorio et la musique religieuse.

Janet Baker est souvent associée au répertoire baroque qu’elle a su mettre en valeur avec la finesse que cette musique exige. Elle contribue également à la reconstitution d’opéras anciens comme La Calisto de Cavalli ou Le Couronnement de Poppée de Monteverdi. Soucieuse de rester toujours au service de son art et ne pas dénaturer la musique, elle fait ses adieux au public à 61 ans à Glyndebourne ou elle eut coutume de se produire durant sa carrière.

Janet Baker en 6 dates :

1956 : Elle remporte le 2ème prix Kathleen Ferrier
1959 : Elle interprète Eduige dans l’opéra Rodelinda de Haendel
1961 : Elle intègre le l’English Opera Group ou elle restera jusqu’en 1976
1966 : Elle fait ses débuts triomphants aux Etats Unis
1976 : Elle est faite « Dame » de l’ordre de l’Empire Britannique
1982 : Elle fait ses adieux à la scène et publie ses mémoires dans un ouvrage intitulé Full Circles

En savoir plus