Jacques Merlet

Jacques Merlet

Musicologue et producteur radiophonique français (Sainte-Foy-la-Grande, 1931 – Paris, 2014)

Disciple d’Olivier Messiaen, Jacques Merlet se passionne pour l’orgue, l’ethnomusicologie et la musique baroque avant de devenir l’une des voix les plus emblématiques de France Musique.

Jacques Merlet naît dans une famille multiculturelle et développe tôt une passion pour les musiques ethniques et la musique ancienne. Enfant, il tend une oreille attentive aux orgues de Bayonne et de Biarritz, puis arpente l’Espagne à la découverte des merveilleuses orgues anciennes dont il joue pendant que son frère actionne les soufflets. Il s’aperçoit que chaque instrument appelle la musique de son temps, ce qui le sensibilise aux questions organologiques posées par les musiciens du renouveau baroque dès les années 1950. Il part alors à la découverte des autres orgues européennes tout en poursuivant des études de droit. Son service militaire lui permet de découvrir l’Algérie et les musiques extra-européennes. La spontanéité, la fraîcheur de la pratique musicale qu’il perçoit de l’autre côté de la Méditerranée le convertissent à l’ethnomusicologie, et lui font porter un regard amer sur la rigidité de la pédagogie musicale hexagonale.
Son service achevé, il se fait un devoir de sensibiliser le public à la conservation et à la restauration des orgues « saccagées », sur l’île de Majorque comme en France. Il se voit alors confier la production d’une émission intitulée « Renaissance des orgues de France » sur France Culture dès la fin des années 1960 et jusque dans les années 1980. Cette tribune est pour lui l’occasion de présenter au public français le travail des musiciens qui ont fait de l’interprétation historiquement informée de la musique baroque et classique leur spécialité. Des artistes de grande renommée comme Philippe Herreweghe, William Christie, Jordi Savall ou les frères Kuijken ont grâce à lui pu rencontrer très tôt les auditeurs de Radio France. Curieux et assoiffé de musique, il va partout où son micro peut témoigner du talent des défricheurs de musique ancienne, ce qui lui permet de découvrir tôt les jeunes talents. Dans les années 1980 et 1990, il anime « Les muses en dialogue » puis « Le dialogue des muses » sur France Musique, lieux d’échanges et de transmission du savoir entre les interprètes et le public.
Dans les années 2000, deux attaques cérébrales ont raison de ses activités professionnelles.

Jacques Merlet en 5 dates :
1963 : organise un concert des frères Kuijken dans un château du Périgord
1972 : rédige les notes éditoriales accompagnant le disque « Orgues des Baléares » publié par Harmonia Mundi
1976 : reçoit Scott Ross sur France Culture
1998 : reçoit la Médaille de la Confrérie de la Lamproie de la ville de Sainte-Terre
2003 : est fait chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres par Jean-Jacques Aillagon

Biographie de la Documentation Musicale de Radio France, octobre 2014

En savoir plus