Itzhak Perlman

Itzhak Perlman

Violoniste israélien (1945 à Tel Aviv)

Si certains artistes sont plutôt réputés pour leur sensibilité, d’autres pour leur virtuosité, assurément Itzhak Perlman rassemble ces qualités par l’excellence de son jeu, qu’il a toujours mis au service de sa profonde sensibilité. Sa popularité doit beaucoup aussi à sa personnalité charismatique et son humour. L’étendue de son répertoire, quant à elle, est peu commune.

Itzhak Perlman est né de parents polonais immigrés en Israël dans les années 1930. Atteint de poliomyélite à quatre ans, il devra, toute sa vie, utiliser des béquilles pour se déplacer, et rester assis pour la pratique de son instrument. Il ressent son premier choc musical en écoutant Jascha Heifetz à la radio. Il entame alors des études musicales à Tel Aviv, auprès de Rivkah Goldgart, professeur de violon issu de la tradition russe. Il est très vite remarqué par Isaac Stern qui lui conseille d’aller parfaire son apprentissage à la Juilliard School de New York. Il y est admis en 1958 et commence à travailler avec Ivan Galamian. Sa famille n’étant pas riche, il participe à des émissions télévisées populaires américaines. Il fait alors une rencontre déterminante pour sa carrière. Il entre dans la classe de Dorothy Delay, professeur réputée pour sa grande finesse psychologique, dont la pédagogie a pour objectif principal l’épanouissement des personnalités. De ses propres mots, elle lui a fait travailler la main droite, celle de l’archet et de l’expressivité, alors que Goldgart lui avait développé la main gauche, celle de la virtuosité. Ces deux enseignements complémentaires seront la clé de son talent.

Itzhak Perlman fait des débuts très remarqués au Carnegie Hall en 1963. L’année suivante, il est vainqueur du Concours Leventritt dont le jury est composé d’Isaac Stern, George Szell, Lukas Foss, William Steinberg. Il réalise aussi son premier enregistrement, le Concerto pour violon de Tchaikovski. En 1967, il donne son premier concert avec l’Orchestre Philharmonique d’Israël. Il restera fidèle à cet orchestre, réalisant avec lui de nombreux enregistrements et aussi des tournées parfois dans des pays politiquement délicats, comme la Chine, la Pologne, la Hongrie et l’ex-URSS. En 1969, il participe à l’enregistrement vidéo mythique du QuintetteLa Truite de Schubert avec Pinchas Zuckerman (alto), Jacqueline Du Pré (violoncelle), Zubin Mehta (contrebasse) et Daniel Barenboim (piano). Tout au long de sa carrière, il restera d’ailleurs très fidèle à un cercle restreint d’artistes pour la musique de chambre : Pinchas Zuckerman, le violoncelliste Lynn Harrell, les pianistes Daniel Barenboim, Bruno Canino et Vladimir Ashkenazy. Au cours des années 1980, il se rapproche de l’Orchestre Philharmonique de Los Angeles. En 2009, il se produit avec Gabriela Montero, Yo-yo Ma et Anthony Mc Gill lors de l’investiture de Barack Obama. Il mène en parallèle une carrière d’enseignant, et donne de nombreux master class. Il est titulaire de la Dorothy Richard Starling Chair of Violin Studies à la Juilliard School. Il a joué dans des musiques de films célèbres, tels que Fantasia 2000, La Liste de Schindler, Mémoires d’une geisha. Il a pratiqué le jazz avec son ami André Previn et Oscar Peterson, et a aussi enregistré de la musique kletzmer. Au cours de sa carrière, il a joué sur plusieurs instruments : un Pierre Guarnerius, un Joseph Guarnerius, plusieurs Stradivarius dont le Soil, qui a appartenu à Yehudi Menuhin.

Itzhak Perlman en 6 dates :

  • 1949 : atteinte de poliomyélite
  • 1958 : admis à la Juilliard School
  • 1963 : débuts au Carnegie Hall
  • 1967 : débuts de sa collaboration avec l’Orchestre Philharmonique d’Israël
  • 1990 : tournée en ex-URSS avec Zubin Mehta
  • 2009 : joue lors de l’investiture de Barack Obama

Itzhak Perlman en 6 enregistrements :

  • Concerto pour violon de Tchaikovski, Orchestre Symphonique de Londres, Alfred Wallenstein (1964)
  • Sonates pour violon et piano, de Beethoven, Vladimir Ashkenazy, Decca (1975)
  • Concerto pour violon de Brahms, Orchestre Symphonique de Chicago, Carlo Maria Giulini, EMI (1976)
  • Concerto pour violon de Beethoven, Orchestre Philharmonia, Carlo Maria Giulini, EMI (1980)
  • Sonates et partitas de Bach, EMI (1987)
  • In the Fiddler’s house, musique kletzmer, EMI (1996)

Site officiel : http://www.itzhakperlman.com/

Biographie de la Documentation de Radio France, Mars 2017