Ian Bostridge

Ian Bostridge

Récitaliste schubertien avéré, Ian Bostridge appartient à la lignée des grands interprètes du lied romantique allemand, au même titre que le baryton Dietrich Fischer-Diskau.

Ian Bostridge poursuit des études de philosophie et d’histoire au sein des prestigieuses universités de Cambridge et Oxford tout en étudiant le chant à l’Ecole Britten-Pears d’Aldeburgh. Après son doctorat, en 1990, il choisit de se consacrer au chant uniquement. Finaliste des concours Kathleen Ferrier et Richard Tauber, il se perfectionne ensuite auprès de Dietrich Fischer-Dieskau.
Invité par le pianiste Graham Johnson à participer aux Young Songmakers Series à Londres, Ian Bostridge remporte une bourse qui lui permet de débuter sa carrière. Amoureux du lied schubertien depuis toujours, c’est tout naturellement qu’il choisit d’interpréter pour son premier récital Le Voyage d’Hiver, d’abord à Londres en 1993 puis au Festival d’Aldeburgh l’année suivante. En 1995, Ian Bostridge se produit pour la première fois à Covent Garden dans Salomé de Richard Strauss, mis en scène par Luc Bondy.

Depuis 20 ans, il a conquis un public international lors de récitals qu’il donne régulièrement avec le pianiste norvégien Leif Ove Andsnes, mais aussi aux côtés des plus grands orchestres tels que l’Orchestre Philharmonique de Berlin, de Vienne, le Royal Concertgebouw, le Boston Symphony, le London Symphony, le New York Philharmonic, l’Orchestre du Metropolitan Opera, sans oublier l’Orchestre National de France.
Au disque, Ian Bostridge a gravé un répertoire varié : Franz Schubert, Henry Purcell, Claudio Monteverdi, Jean-Sébastien Bach, Benjamin Britten, mais aussi Thomas Adès et Michael Nyman.

En quelques dates

1997 : sa thèse La sorcellerie et ses transformations : 1650-1750 est publiée aux Presses Universitaires d’Oxford.

1998 : interprète Les Illuminations de Britten au Théâtre des Champs-Elysées, accompagné par l’Orchestre National de France sous la direction de Yann-Pascal Tortelier.

2000 : crée les Six Songs de Hans Werner Henze.

2004 : reçoit l’ordre du mérite britannique.

2015: son ouvrage Schubert’s Winter Journey : Anatomy of an Obsession est publié aux éditions Faber and Faber.

Biographie de la Documentation de Radio France, décembre 2015.

En savoir plus