Herbie Hancock

Herbie Hancock

Pianiste, compositeur jazz (1940, Chicago)

Récompensé par 14 prix « Grammy », Herbie Hancock est l’un des pianistes les plus influents de l’histoire de jazz, notamment par ses talents d’improvisation et son approche harmonique. Il marque également l’histoire de la musique par ses compositions, dont certaines font partie des plus grands « standards » de jazz. Toujours à la recherche du nouveau et du non-familier, par exemple dans sa prédilection croissante pour les claviers analogiques et les synthétiseurs, il fusionne son jazz à des musiques non-traditionnelles telles que le funk, la soul, et le hip-hop.

Initié avant le jazz à la musique classique, Herbie Hancock monte sur scène seulement âgé de onze ans, avec le Chicago Symphony Orchestra. Il découvre ensuite le jazz par la musique de Miles Davis, John Coltrane et Lee Morgan. Bien que Hancock s’engage dans des études d'ingénierie électrique au Grinmell College, le trompettiste Donald Byrd lui propose plutôt de rejoindre son groupe et d’enregistrer avec eux. Le premier de ces enregistrements, Free Form en 1962 pour Blue Note, permettra à Hancock de rencontrer un grand nombre de professionnels tels que Wayne Shorter. Progressivement reconnu pour son talent autant de « sideman » que de chef de groupe, Hancock enregistre Takin' Off lors d’une séance sous son propre nom aux côtés de Dexter Gordon et Freddie Hubbard. Premier album dans le répertoire chez Blue Note composé entièrement de nouveaux morceaux, l’album devient un véritable « hit » musical. Hancock continue ses collaborations musicales avec Eric Dolphy avant de rejoindre Miles Davis et son quintet en mai 1963. Cette collaboration importante dans les carrières des deux musiciens permet à Hancock de découvrir la sonorité et le potentiel du clavier analogique et le synthétiseur, instrument qui deviendra sa "sonorité" de prédilection.

Tout au long de sa carrière, Hancock ne cesse jamais d’élargir les frontières de ce que signifie le « jazz », cherchant à fusionner ce genre avec toutes les musiques qui l’entourent, telles que le rock, le R&B, et même le hip-hop. Les albums Mwandishi (1970) et Head-Hunters (1973), font preuve d’une périodique d’éclectisme musical et de diversité de la part de Hancock. Ce dernier album surtout sera l’album de jazz le plus vendu à l’époque (dû largement au succès du fameux morceau « Chameleon »). En 1983 il produit le morceau pop « Rockit », figurant sur l’album Future Shock. Largement diffusé sur la chaîne télévision MTV, le morceau devient un énorme succès pour Hancock. Ne souhaitant pas abandonner le jazz plus traditionnel, Hancock continue à explorer entre 1990 et 2010 à la fois le jazz avec le label Verve et la musique funk/électronique avec Mercury. Compositeur curieux, il s’associe aussi à de nombreux projets pour le cinéma, notamment la musique de la série Fat Albert de Bill Cosby. Il compose également la musique pour les films Death Wish (1974), A Soldier's Story (1984), JoJo Dancer, Your Life Is Calling (1986), et 'Round Midnight (1986), projet pour lequel il est récompensé d’une « Academy Award ». Actif aujourd’hui en tant que producteur, pédagogue, mécène et même entrepreneur dans l’ère des nouvelles technologies musicales, il continue néanmoins à se produire sur scène, demeurant l’un des plus grands noms du monde de jazz contemporain.

Herbie Hancock en 6 dates :

1951 Interprète un concerto pour piano de Mozart avec le Chicago Symphony Orchestra
1962 Enregistre son premier album « Takin’ Off »
1963 Rejoint le quintet de Miles Davis, par lequel il découvre le clavier électronique
1973 Produit Head Hunters, album clé dans le répertoire de Hancock
1986 Compose la bande originale du film 'Round Midnight
*2008 Reçoit un Grammy Award pour son album River : The Joni Letters*, le premier album de jazz depuis plus de quarante ans à recevoir ce prix

Herbie Hancock en 6 œuvres :
1981 Herbie Hancock trio
1970 Mwandishi
1973 Head-Hunters
1977 The Quintet (V.S.O.P. quintet)
1983 Future Shock
2001 Future 2 Future

Biographie de la Documentation Musicale de Radio France (août 2015)

En savoir plus