Heinrich Schütz

Heinrich Schütz

Compositeur allemand (Köstritz, 1585 – Dresde,1672)

Parfois appelé « le Monteverdi allemand », Heinrich Schütz, le plus visionnaire de tous ses contemporains, est une figure transitionnelle entre la Renaissance et le baroque naissant et est considéré comme un des plus grand prédécesseurs de J.S. Bach.

Heinrich Schütz commence par étudier l'orgue, devient choriste, s'apprête à devenir étudiant en droit mais est envoyé à Venise pour approfondir ses connaissances musicales auprès de Giovanni Gabrieli. Après un poste de second organiste à la cour de Kassel, il est nommé maitre de la chapelle ducale à Dresde. Il a composé de nombreux madrigaux et plusieurs passions.

Heinrich Schütz en 6 oeuvres
1617 : Magnificat latin
1619 : Psaumes de David, 26 psaumes et motets
1623 : L’Histoire de la Résurrection, oratorio
1628 : Daphné, premier opéra allemand, tragi-comédie pastorale
1664 : Oratorio de Noël
1636 : Musikalische Exequiem, Requiem