Hans Rott

Hans Rott

Compositeur autrichien (Vienne, 1er août 1858 - Vienne, 25 juin 1884)

Compositeur au destin tragique, oublié pendant cent ans, Hans Rott renaît de ses cendres grâce à la découverte de sa Symphonie en mi majeur par le musicologue Paul Banks. Elève de Bruckner et ami de Gustav Mahler, il est aujourd’hui considéré comme une figure incontournable de son époque.

Hans Rott naît dans le 15e arrondissement de Vienne en 1858 de parents comédiens et chanteurs. Dès l’enfance, il révèle des dispositions musicales exceptionnelles. Orphelin à dix-huit ans, il reçoit gratuitement l’enseignement du Conservatoire de Vienne pendant trois ans. Il y étudie l'harmonie avec Hermann Graedener, le piano avec Leopold Landskron et l'orgue avec le célèbre compositeur Anton Bruckner, qui l'estime beaucoup. Pendant ses études musicales au Conservatoire de Vienne, il se lie d'amitié avec Hugo Wolf et Gustav Mahler, avec qui il partage sa chambre. Il travaille également comme organiste au convent des Piaristes dans le 8ème arrondissement de la ville. En 1876, Hans Rott découvre l'œuvre de Richard Wagner au Festival de Bayreuth.

« Ce que la musique a perdu avec lui est incommensurable : son génie s'envole tellement haut, déjà dans sa première symphonie, qu'il a écrite lorsqu'il était un jeune homme de vingt ans et qui fait de lui - le mot n'est pas trop fort - le fondateur de la symphonie nouvelle, comme je la comprends. » (Gustav Mahler, cité par Natalie Bauer-Lechner dans ses Mémoires)

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Au Conservatoire, Hans Rott compose un très grand nombre de Lieder avant de se consacrer à la Symphonie en mi majeur (1878-80), une œuvre jeune et audacieuse qui témoigne d’une parfaite assimilation de l’éloquence des maîtres classiques et romantiques. L’œuvre comporte de nombreuses allusions à l’œuvre de Richard Wagner, voire de citations littérales. Encouragé par Bruckner, Rott soumet la Symphonie à de nombreux musiciens, dont Hans Richter, Johannes Brahms, Eduard Hanslick et encore Karl Goldmark, qui la rejettent en masse. L’œuvre ne sera jamais interprétée de son vivant.

La santé mentale de Rott se détériore. Dans un train à destination de Mulhouse, il perd la raison et agresse un voyageur. Il est alors interné à l’hôpital psychiatrique de Vienne, où il décède de la tuberculose quatre ans plus tard, après de nombreuses tentatives de suicide, sans avoir pu écrire une seule note de musique.

Pendant près de cent ans, le nom et l’œuvre de Hans Rott sont tombés dans l’oubli, jusqu’à ce que le musicologue Paul Banks n’exhume la partition de la Symphonie en mi majeur dans les Archives de la ville de Vienne.

« Ce qu'il voulait n'est pas encore atteint véritablement. C'est comme si quelqu'un lançait quelque chose de toutes ses forces mais, parce qu’il est encore maladroit, n’atteint pas vraiment son but. Mais je sais où il voulait arriver. Oui, il est si proche de ce qui m’est le plus personnel que lui et moi apparaissons comme deux fruits du même arbre, issus du même sol, nourris du même air. J’aurais pu retirer énormément de lui et peut-être aurions-nous, ensemble, d’une certaine manière exploité à fond le contenu de ces temps nouveaux qui étaient en train d’éclore pour la musique. » (Idem)

Hans Rott en 5 dates : 

·         1858 : naissance à Vienne

·         1874-1877 : étudiant au Conservatoire de Vienne, rencontre avec Gustav Mahler

·         1876 : voyage à Bayreuth 

·         1878-1880 : composition de la Symphonie n°1 en mi majeur

·         1884 : mort à 26 ans à l’hôpital psychiatrique de Vienne

Hans Rott en 5 œuvres : 

·         1874-75 : Symphonie pour orchestre à cordes en la bémol majeur

·         1876 : Une ouverture pour Hamlet (orchestre)

·         1877 : Étude d'après un thème de D-A-C-H en ré majeur, pour quintette à cordes 

·         1878-1880 : Symphonie n°1 en mi majeur

·         1880 : Prélude pastoral/Une ouverturepour Elsbeth en fa majeur, pour orchestre

Biographie de la Documentation musicale de Radio France, février 2018

En savoir plus