Guilhem Worms

Guilhem Worms

Baryton-basse français (Fontainebleau, 4 juin 1990)

Premier artiste masculin retenu dans la catégorie Révélations Lyriques des Victoires de la musique classique depuis 2016, Guilhem Worms est un jeune talent à suivre. Découvert par Jean-Claude Malgoire, il multiplie les productions musicales tout en se consacrant à l’enseignement.

Issu d’une famille de musiciens, Guilhem Worms s’ouvre au chant et à la musique dès l’enfance. Élève au Conservatoire Intercommunal de Milly-la-Forêt où il étudie le violon, il s’initie à différents genres musicaux (musique du monde, chants polyphoniques corses…) avant de se diriger vers l’art lyrique. Conjointement, il s’investit dans différentes activités sportives telles que la boxe et autres arts martiaux. C’est au Pôle Supérieur de Dijon qu’il entame sa formation lyrique auprès de Pierre Mervant, Agnès Mellon et Jean-Paul Fouchécourt. Ayant obtenu son Diplôme d’État de Chant à l’âge de 26 ans, il entre dans la classe d'Yves Sotin au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, dont il sort également diplômé. En parallèle de son cursus au Conservatoire, il obtient une licence d'Ethnomusicologie à l'Université Paris 8 de Saint-Denis.

Sa participation au Concours Talents Lyriques de Reims, Voix Sacrées marque le début de sa collaboration avec Jean-Claude Malgoire,aux côtés duquel il ne tarde pas à se produire dans Le Messie de Haendel à l’occasion de l’ouverture des Flâneries musicales de Reims, en récital avec orchestre pour le Concert du Nouvel An et dans une mise en scène d’Israël en Egypte de Haendel. A l’opéra, il interprète le rôle de Fabbri dans une création autour de la Pellegrina de Girolamo Bargagli et Spirito 3 dans l’Orfeo de Monteverdi à l’opéra de Dijon, l’Appariteur dans Iliade l’amour de Betsy Jolas à la Philharmonie de Paris, Geronimo dans Il Matrimonio Segreto de Cimarosa au CNSMDP, Basilio dans Le Barbier de Séville de Rossini au Théâtre des Champs Elysées ou encore Frère Bernard dans Saint François d'Assise au Festival Olivier Messiaen. Depuis plusieurs années, il collabore notamment avec différents ensembles tels que Les Traversées Baroques de Judith Pacquier et Etienne Meyer, Le Poème Harmonique de Vincent Dumestre et La Chapelle Rhénane de Benoît Haller. Entre autres productions, il participe également à l’opéra Europa galante d’André Campra au Konzerthaus de Vienne, en passant par le Requiem de Mozart avec le Chœur Vittoria de Michel Piquemal et Bartabas à La Villette, La Passion selon St-Matthieu de Bach et encore La petite messe solennelle de Rossini avec l’Orchestre National de Bordeaux Aquitaine.

Parallèlement, et depuis plusieurs années, Guilhem Worms enseigne la musique à des enfants en situation de handicap au Conservatoire des Deux Vallées à Milly-la-Forêt. De cet engagement, il tire notamment un livre Musique sans frontière : récit d’une expérience humaine et pédagogique

Guilhem Worms en 5 dates : 

  • 2014 : débute à l’Opéra de Dijon avec le rôle de Fabbri dans La Pellegrina de Girolamo Bargagli
  • 2015 : remporte le Concours Talents Lyriques de Reims, Voix Sacrées
  • 2015 : entrée au CNSM de Paris
  • 2016 : obtention d’un diplôme d’État de chant au Pôle Supérieur de Dijon
  • 2019 : nommé parmi les Révélations pour les Victoires de la musique classique

Site officiel

Biographie de la Documentation musicale de Radio France, janvier 2019

En savoir plus