Giovanni Pierluigi da Palestrina

Giovanni Pierluigi da Palestrina

Compositeur italien (Palestrina, 1525 – Rome, 1594)

Giovanni Pierluigi da Palestrina est un compositeur italien du XVIème siècle. Il est considéré par les artistes romantiques comme le père de la musique religieuse occidentale.

Palestrina reçoit une première éducation musicale à Santa Maria Maggiore, à Rome, en tant qu’enfant de chœur. Il se forme auprès des maîtres de chapelleRobin Mallapert et Firmin Le Bel, puis occupe lui-même cette fonction après avoir été organiste et maître de chant. Il étudie les maîtres de l'école franco-flamande et italienne, notamment Josquin Des Prés ou Jean Mouton. En 1551, le pape Jules III, ancien cardinal-évêque du diocèse de Palestrina, nomme Palestrina maître de musique à la Cappella Giulia de la basilique Saint-Pierre de Rome. En 1554, Palestrina publie son premier livre de Messes, qui reste marqué par l’influence du compositeur espagnol Cristobal de Morales. Jules III fait entrer Palestrina à la chapelle Sixtine en 1555, mais en sa qualité d’homme marié, le musicien en est exclu quelques mois plus tard en raison du climat plus sévère qui règne durant le Concile de Trente. Par la suite, Palestrina est nommé maître de chapelle successivement à Saint-Jean-de-Latran, à Santa Maria Maggiore (à nouveau), au Seminario Romano, et à la Cappella Giulia sous le pontificat de Pie V. En parallèle, il compose pour le cardinal Hippolyte II d’Este, le duc de Mantoue, ainsi que diverses institutions, et rend hommage aux papes qui entrent en fonction.

Depuis l’ère de Marcel II, le style de Palestrina s’est imposé comme le modèle officiel de l’Eglise. Chargé par Pie IV de redonner un nouveau souffle à la musique liturgique dans le mouvement de la Contre - Réforme, il impose un style plus épuré et une polyphonie plus intelligible et laisse une œuvre monumentale qui servira d’exemple encore des siècles après.

Palestrina en six dates

1544-51 : organiste de l’église principale de Palestrina.
1551 : maître de la chapelle Giulia, à la basilique Saint-Pierre de Rome.
1555 : sur décision du pape Jules III, Palestrina rejoint les chanteurs de la chapelle Sixtine (pour quelques mois).
1555-60 : maître de la chapelle Saint-Jean-de-Latran.
1561 : maître de la chapelle Sainte-Marie-Majeure.
1571 : retour à Saint-Pierre de Rome.

Palestrina en six œuvres

Missa Papae Marcelli (Messe du Pape Marcel) [messe sur chanson populaire]
Missa Assumpta Est [messe sur motet]
Missa Veni Creator [messe sur cantus firmus]
Missa Regina Coeli [messe sur cantus firmus]
Missa Ad fugam [messe en canon]
Stabat Mater