Gérard Caussé

Gérard Caussé

Altiste français (Toulouse 26/06/1948)

Salué dans le monde entier comme un virtuose incontournable de l’alto, Gérard Caussé est reconnu comme le plus grand contributeur à la redécouverte de cet instrument tant en soliste qu’en chambriste. Convaincu que l’alto tient un rôle spécifique avec son timbre caractéristique, Gérard Caussé suscite de nombreuses œuvres du 20ème siècle.

Né dans une famille de musiciens, Gérard Caussé est mis à l’alto par son père dès l’âge de 8 ans. Après avoir étudié au Conservatoire de Toulouse, il  étudie au Conservatoire de Paris, où il obtient ses 1ers Prix en alto (classe de Léon Pascal) et en musique de chambre (avec Jean Hubeau) en 1969.

En 1969, il participe à la création du Quatuor Via Nova, qu’il quitte en 1972 pour rejoindre le Quatuor Parrenin, avec lequel il participe à plus d’un millier de concerts en France et dans le monde entier, enregistrant aussi une grande partie du répertoire de musique de chambre.

En 1976, Pierre Boulez l’engage comme alto solo à l’Ensemble InterContemporain nouvellement créé. Au sein de cet ensemble, il créera 35 pièces pour alto, lui permettant ainsi de connaître profondément la musique du 20ème siècle ; jusqu’en 1982, par le biais des rencontres avec de nombreux compositeurs, il suscite chez eux – grâce aussi à son caractère charmeur et brillant – l’inspiration nécessaire à la composition d’œuvres nouvelles pour l’alto.

Cette longue période de maturation a permis à Gérard Caussé de prendre conscience de la capacité de l’alto à être reconnu en tant que soliste. C’est à ce moment qu’il est sollicité à ce titre, s’associant au Quatuor Ivaldi, puis invité à jouer dans le monde entier sous la direction des plus grands chefs (Kent Nagano, Charles Dutoit, Emmanuel Krivine parmi d’autres…), dans de nombreux festivals à Berlin, Montreux, Helsinki, Verbier, Montpellier…. Et noue de belles amitiés en poursuivant son activité de chambriste avec des interprètes parmi lesquels in peut citer François-René Duchâble, Jean-François Heisser, Paul Meyer, Juliette Hurel, Gidon Kremer, Marielle Nordmann…. 

Intéressé par la pédagogie, il enseigne dès 1982 au Conservatoire de musique de Lyon, puis de 1987 à 1992 au CNSM de Paris, et anime des master classes dans de nombreuses académies internationales. 

Dans les multiples chemins qu’il emprunte dans la plus grande liberté, il participe à des rencontres autour de l’alto en 1990 au musée du Louvre, prend la direction de l’orchestre de chambre de Toulouse entre 2000 et 2004, crée et dirige en 2005 la Camerata de la fondation Caja Duero à Salamanque sur l’invitation de Maria Joao Pires, transcrit pour l’alto de multiples œuvres du répertoire…

Complice de son magnifique alto de Gasparo da Salo (1560), Gérard Caussé a su bâtir avec virtuosité, charme, intelligence et éclat une vie artistique en constante ascension, ponctuée par de nombreuses distinctions, notamment pour ses enregistrements discographiques.

Gérard Caussé en 6 dates :

· 1971 : 1er altiste à recevoir le prix de la Fondation de la Vocation

· 1977 : création du quatuor Ainsi la nuit d' Henri Dutilleux avec le Quatuor Parrenin

· 1992 : sortie du court-métrage « Alto solo – Gérard Caussé » de Jean-Pierre Denis

· 2005 : participe à la création et dirige la Camerata de Salamanque

· 2006 : création française du Double concerto pour alto et clarinette avec l’Orchestre National de France et Michel Portal

· 2018 : parution de Légende de l’alto, coffret de 13 CD chez Erato 

Biographie de la Documentation Musicale (octobre 2018)

En savoir plus