Georges Bizet

compositeur français(Paris,1838 – Bougival, 1875)

Georges Bizet est un compositeur français du XIXe siècle, figure phare de la musique lyrique française et l’auteur de l’un des opéras les plus joués au monde, Carmen.

Issu d’une famille de musiciens, Bizet entre au Conservatoire de Paris à l’âge de 9 ans, où il suit les classes de Halevy (en composition), Zimmerman (en harmonie), Besnoit _* (en orgue) et rencontre *_Charles Gounod, dont il devient un fervent admirateur. Il travaille même à ses cotés en tant qu’arrangeur et répétiteur et se familiarise grâce à lui avec le monde des artistes.
Enchainant les récompenses, Bizet s’essaye à l’opérette et l’emporte le premier prix au concours organisé par Offenbach pour l’ouverture des Bouffes-Parisiens.

Après avoir remporté le Prix de Rome avec sa cantate Cloviset Clotilde il s’installe pour un temps à la Villa Medicis, où il écrit quelques œuvres et s’épanche de la Belle Rome, pour laquelle il compose d’ailleurs plus tard la Symphonie « Roma ». De retour à Paris, pianiste envié du virtuose Liszt, il s’attèle à la transcription d’œuvres pour piano afin de ne pas sombrer dans la précarité.
Après la guerre de 1870 il devient chef des cœurs à l’opéra puis chef de chant à l’Opéra comique qui lui commande Carmen. Tchaïkovski en prophète annonce que «d'ici dix ans, Carmen serait l'opéra le plus célèbre de toute la planète ».

Brahms assiste une vingtaine de fois aux représentations et Saint-Saëns écrit à Bizet pour le féliciter. L’opéra ne fait pourtant pas l’unanimité lors des toutes premières représentations, le directeur de l’opéra comique et plus largement la bourgeoisie conformiste de l’époque sont furieux du manque de bienséance de la sulfureuse Carmen. Son succès se déclare quelques mois après sa création, et Bizet meurt peu de temps après.

Qualifié par Nietzche d’artiste « méditerranéen », Bizet a réussi a peindre à merveille les différentes atmosphères et cultures du Sud de la France (l’Arlésienne ), l’Espagne Andalouse (Carmen ), et du Maghreb (Djamileh ), sans avoir quitté Paris. Maniant les techniques de composition avec brio et audace, Bizet fait preuve d’une certaine insolence face à l’académisme musical, il s’accorde des libertés tonales, et se donne comme leitmotiv : « *des dissonances avant tout * ».

Bizet en 6 œuvres :

*1855 : *Symphonie en ut majeur

1863 :Les pêcheurs de Perles

1867 :La Jolie fille de Perth

*1872 : *Djamileh

1872 :L’Arlésienne, suite pour orchestre

*1875 : *Carmen (3 mars)

Bizet en 6 dates :

1848 : Bizet réussit l’examen d’entrée au Conservatoire et est accepté dans la classe de piano d’Antoine-François Marmontel

1857 : 1er prix de Rome avec la cantate Clovis et Clotilde

*1869 : * Il épouse Geneviève Halévy avec qui il a un fils

guerre de 1870 : il s'engage dans la Garde Nationale

*1872 : * chef de chant à l’opéra comique

1946 : création posthume de l'opéra* Ivan le Terrible*