Frank Zappa

Frank Zappa

Guitariste, chanteur, et producteur américain, Frank Zappa est surtout un compositeur aux influences éclectiques et nombreuses, allant du rock au jazz en passant par la musique contemporaine, parfois dans une seule et même composition. Personnalité musicale prolifique, Frank Zappa produira plus de soixante albums entre son premier Freak Out ! en 1966 et The Yellow Shark en 1993 (sans compter les albums posthumes).

A quatorze ans, Frank Zappa découvre Ionisation d’Edgard Varèse et Le Sacre du Printemps de Stravinsky, deux œuvres qui ont pour lui un impact considérable : l’influence de la percussion de Varèse mène précisément à la composition en 1959 de Mice, œuvre pour instruments à percussion. Il puise aussi son inspiration chez Webern, Stockhausen, Ives, Copland, et Ligeti. Zappa ne s’intéresse pas uniquement à la musique contemporaine mais aussi à la musique rock, à travers Johnny « Guitar » Watson, de Clarence Gatemouth Brown, d’Eric Dolphy, de Spike Jones, de Raymond Scott et de Carl Stalling. Grâce à ses influences musicales diverses, Frank Zappa crée une synthèse musicale entre le rock, le jazz et la musique classique, se servant notamment de la polyrythmie (la superposition de divisions différentes d'un même temps).

Il rencontre en 1956 Don Van Vliet, plus connu sous son nom de scène « Captain Beefheart », ami important pour Zappa et avec lequel il produit plusieurs albums, notamment Hot Rats (1969) et Bongo Fury (1975), et fonde le groupe « The Blackouts ». Zappa enregistre son premier single Break Times et 16 Tons en 1962 et produit en 1966 le tout premier album de rock « conceptuel », Freak Out.

En 1971, lors d’un concert, Zappa fait face à un événement bouleversant : il est projeté dans la fosse d’orchestre par un spectateur. En convalescence forcée, il se met à composer une musique plus exigeante et complexe et ne nécessitant aucun chanteur. Il s’intéresse surtout au jazz, rassemblant de nombreux jazzmen afin de former un nouveau groupe, « The Grand Wazzoo ». Il s’associe notamment avec le violoniste français Jean-Luc Ponty, l’un de ses grands fans, avec lequel il effectue en 1973 une tournée mondiale.

Dans les années 1980, Zappa se rapproche du monde de la musique contemporaine. Entre 1983 et 1984, ses compositions sont interprétées et enregistrées par Kent Nagano et le London Symphony Orchestra, ainsi que par Pierre Boulez et l’Ensemble Intercontemporain à Paris (Girl in the Magnesium Dress ). Compositeur aux multiples facettes, il est à la même époque l’un des premiers à inaugurer le genre de l’électro-jazz avec son album Jazz from Hell en 1986, et l’un des premiers à se servir du Synclavier, un outil informatique utilisé en tant qu’instrument numérique. Avec cet instrument, Zappa fait découvrir au public la musique de son propre ancêtre, le compositeur et violoncelliste baroque Francesco Zappa. Le Synclavier devient progressivement l’instrument de prédilection de Zappa, pour lequel il compose près de 5000 œuvres.

En avril 1991, Zappa annonce sur une radio de Berkeley sa candidature aux Présidentielles américaines, en tant que parti indépendant. Malheureusement, sa fille aînée Moon Unit révèle peu après que son père est atteint d’un cancer de la prostate, ce qui empêchera à Zappa de réaliser toute éventuelle activité politique.

Frank Zappa en 6 dates :
1954 Découvre Ionisation d’Edgard Varèse pour la première fois
1956 Rencontre Don Van Vliet (« Captain Beefheart »)
1966 Produit le tout premier album de rock « conceptuel », Freak Out.
1984 Reçoit la médaille du « Chevalier des arts et des lettres » de la part de Jack Lang
1990 Compose la bande originale du documentaire « Outrage At Waldez », à la demande du commandant Cousteau (il deviendra ensuite ambassadeur itinérant de la toute nouvelle République Tchèque)
1991 Annonce sa candidature aux Présidentielles américaines

Biographie de la Bibliothèque Musicale de Radio France (avril 2015)