Florence Malgoire

Florence Malgoire

Violoniste, pédagogue et chef d'orchestre française (1960, Dugny)

Florence Malgoire a su se forger un prénom dans le cercle des violonistes baroques grâce à une sensibilité et une curiosité exacerbées. Ses multiples talents lui permettent de défendre la musique de chambre la plus intimiste comme les plus grands chefs-d’œuvre choraux.

Fille du chef d’orchestre Jean-Claude Malgoire, Florence Malgoire parachève sa formation de violoniste baroque au sein de l’ensemble La Petite Bande dirigé par son professeur Sigiswald Kuijken, et de La Grande Ecurie et la Chambre du Roy sous le regard de son père. Elle devient ensuite violon solo d’ensembles baroques de premier plan comme La Chapelle royale de Philippe Herreweghe, Les Talens lyriques de Christophe Rousset, Les Arts florissants de William Christie. Le goût de Florence Malgoire pour la musique de chambre se manifeste brillamment dans des enregistrements remarqués des 6 Sonates avec clavecin obligé de Jean-Sébastien Bach, des œuvres de Jean-Marie Leclair, Jean-Joseph Cassanéa de Mondonville, Henry Purcell. Une volonté de rendre justice à des répertoires quasiment inexplorés la pousse à fonder l’ensemble à géométrie variable Les Dominos en 2003, avec lequel elle enregistre les œuvres instrumentales d’Elisabeth Jacquet de la Guerre, François Couperin et Marc-Antoine Charpentier pour le label belge Ricercar, puis Heinrich Ignaz Franz von Biber pour le label Psalmus.

Parallèlement à sa carrière de violoniste, Florence Malgoire explore des domaines variés. De nombreuses collaborations avec la chorégraphe Francine Lancelot témoignent de sa volonté de replacer la musique baroque dans un contexte musical historiquement dominé par la danse, particulièrement au 17ème siècle.

Sa fonction de violon solo l’a naturellement conduite, sur une suggestion de son père, à tenir le rôle de chef d’orchestre, et elle a dirigé le Requiem de Mozart et les Motets de Jean-Philippe Rameau au Festival de Musique et d’Art Sacré Agapé. Elle tient le poste de professeur de violon ancien et de musique de chambre à la Haute Ecole de Musique de Genève, et ses talents de pédagogue l’ont amenée à donner des cours de maître à la Fondation Royaumont, à Sablé, au festival d’automne de Tokyo, à la Juilliard School de New-York et à Rio de Janeiro.

Florence Malgoire en 6 dates :
1978 : débuts dans Rinaldo de Haendel, production dirigée par Jean-Claude Malgoire
1985 : joue le solo dans l’aria Erbarme dich de la Passion selon Saint-Matthieu de J.S. Bach enregistrée en 1984 par Philippe Herreweghe
1987 : tient le poste de violon solo dans les plus grands ensembles baroques français (La Chapelle royale, Les Talens lyriques, Les Arts florissants)
2000 : enseigne le violon ancien et la musique de chambre au Conservatoire de Genève
2003 : fonde l’ensemble à géométrie variable « Les Dominos »
2005 : enregistre les 6 Sonates pour violon et clavecin obligé de J.S. Bach avec Blandine Rannou

Site officiel :
http://www.florencemalgoire.info/

Biographie de la Documentation Musicale, novembre 2013

En savoir plus