Ernest Bloch

Ernest Bloch

Compositeur suisse d’origine juive, naturalisé américain (Genève, 1880 – Portland, Oregon, 1959)

Le compositeur, pédagogue et chef d’orchestre Ernest Bloch est une figure à part dans l'histoire de la musique au XXe siècle. Son œuvre se rattache au mouvement néo-classique, et est profondément inspirée par son identité juive. « Je suis, moi-même, un fossile absolument perdu en cette époque à laquelle je n’appartiens pas ».

Ernest Bloch commence ses études à Genève avec Emile Jaques-Dalcroze en solfège et Louis Rey au violon, il se perfectionne à Bruxelles auprès du maître Eugène Ysaÿe en violon et avec François Rasse pour la composition. En 1900, il poursuit sa formation en Allemagne avec Ludwig Thuille et compose sa première grande symphonie. Il s’installe ensuite une année à Paris, y rencontre Debussy qui l’influencera.
De retour à Genève, il commence à composer les grandes lignes de son œuvre Helvetia en hommage à sa patrie. Il débute dans la direction d’orchestre à Lausanne et à Neuchâtel.
Incompris en Europe, il émigre aux Etats-Unis. L’Amérique lui offre un premier engagement de chef d’orchestre en 1916, puis un poste d’enseignant en 1917 à la David Mannes School of Music de New York. Il adoptera la nationalité américaine en 1924.
Entre 1920 et 1952, il dirige différentes institutions musicales américaines, à Cleveland, à San Francisco et en dernière partie de vie, il enseigne à l’Université de Californie à Berkeley.
Il réunit autour de lui quelques disciples, Roger Sessions, George Antheil, Randall Thompson, Quincy Porter, Douglas Moore.
Durant les seize dernières années de sa vie, il s’installe dans l’Oregon à Agate Beach près des plages désertes, il fait de la photographie et ramasse des agathes qu’il polit.
En décembre 1957, le célèbre Yehudi Menuhin joue son Concerto pour violon à New York. Menuhin rencontre Bloch et lui commande deux Suites pour violon seul.
De son catalogue important, retenons quelques œuvres maitresses : Israel Symphony, Trois Poèmes juifs, Schelomo et le Service sacré, inspirés par la musique sacrée juive, en musique de chambre, 5 quatuors et 2 quintettes avec piano.

Ernest Bloch en 6 œuvres :

  • 1910 : Macbeth, son unique opéra est créé à l’Opéra Comique
    • 1917 : Schelomo, rhapsodie hébraïque pour violoncelle et orchestre, est créé à New York sous la direction du compositeur
    • 1928 : achève son poème symphonique Helvetia, basé sur des motifs suisses
    • 1933 : Service sacré pour baryton, chœur mixte et orchestre pour le rite libéral
    • 1938 : Concerto pour violon
    • 1956 : Quatuor à cordes n° 5

Ernest Bloch en 6 dates :

1906 : Il étudie la Bible
1909-1910 : débuts de chef d’orchestre en Suisse
1916 : 1er engagement sur le sol américain dans la direction d’orchestre
1924 : Il adopte la nationalité américaine
1927 : Sa symphonie America remporte un 1er Prix de concours d’œuvres symphoniques pour le magazine ‘Musical America’
1957 : Yehudi Menuhin joue à New York son Concerto pour violon

Biographie de la documentation musicale, novembre 2013