Erich Wolfgang Korngold

Erich Wolfgang Korngold

Compositeur américain d’origine autrichienne (Brno, 1897 - Hollywood, 1957 )

Korngold est considéré comme le dernier héritier de l’esprit romantique viennois. Il reste fidèle à son langage post romantique durant toute sa vie. Il est surtout connu comme compositeur de musique de film et pour son opéra Die tote Stadt.

C’est à Vienne qu’Erich Korngold reçoit sa formation par son père Julius, critique musical de la revue réputée ‘Neue Freie Press’. Il a ensuite pour maîtres, Fuchs, Zemlinsky et Grädener. Dès l’âge de treize ans, il commence une carrière spectaculaire de compositeur avec sa pantomime Der Schneemann, composée sous forme de piano-chant et orchestrée par son professeur Zemlinsky, créée à l’opéra de la cour de Vienne. Ses œuvres sont jouées à Vienne mais aussi à Leipzig, à Berlin, à Munich. Il maitrise très vite le style tonal complexe de son époque, celui de son professeur Zemlinsky, de Richard Strauss et de Gustav Mahler. A partir de 1920, il est reconnu au niveau international grâce au succès obtenu à Hambourg, lors de la création de son troisième opéra, Die tote Stadt. L’œuvre est aussitôt reprise dans de nombreux théâtres lyriques du monde entier.
Il collabore avec le célèbre metteur en scène Max Reinhardt, installé à Vienne depuis 1923.
L’année 1934 marque un grand tournant dans sa vie. Contraint d’émigrer, il se rend à Hollywood avec Max Reinhardt et se tourne vers la composition cinématographique. La décennie 30-40 sera consacrée à la musique de film. Il reçoit deux oscars en 1936 et en 1938 pour les musiques des films Anthony Adverse et Les aventures de Robin des bois. Il œuvre pour les genres film d’aventure et film romantique. A partir de 1947, il revient à la musique de concert et compose de la musique de chambre, sans oublier la musique pour orchestre qui lui colle à la peau.
Korngold a le sens du timbre, de la mélodie et brille dans les effets sonores. Il n’a en rien révolutionné le langage musical. Son génie précoce s’est très vite approprié un langage qui lui a convenu et qu’il a conservé.

Korngold en 6 dates :

  • 1920 : Sommet de sa carrière avec son opéra Die tote Stadt
    • 1927 : de 1927 à 1934, il est professeur à l’Académie de musique de Vienne
    • 1929 : débute sa collaboration avec Max Reinhardt
    • 1934 : émigre aux Etats-Unis à Hollywood
    • 1938 : reçoit un oscar pour la musique originale du film Les aventures de Robin des bois
    • 1943 : adopte la nationalité américaine

Korngold en 6 œuvres :

  • 1910 : Trio avec piano, sa première œuvre publiée
    • 1920 : Die tote Stadt (La ville morte), création à Hambourg
    • 1923 : Concerto pour piano pour la main gauche, écrit pour Paul Wittgenstein
    • 1934 : 1ère musique de film, arrangement musical du Songe d’une nuit d’été de Mendelssohn
    • 1946 : Concerto pour violon
    • 1955 : musique du film Magic fire qui retrace la vie de Franz Liszt, arrangements de la musique de Wagner

Biographie de la bibliothèque musicale de Radio France, janvier 2014