Enrico Baiano

Enrico Baiano

Claveciniste italien (Naples, 1960)

Diplômé du Conservatoire de Milan, Enrico Baiano est aujourd’hui considéré comme un des interprètes de musique ancienne les plus intéressants de sa génération. Professeur et musicologue, il est également l’auteur de deux ouvrages consacrés à l’art du clavecin.

Enrico Baiano obtient son diplôme de composition au Conservatoire San Pietro a Majella de Naples avant d’intégrer le Conservatoire Giuseppe Verdi de Milan, où il se spécialise dans les pratiques du clavecin, du clavicorde et du piano-forte dans la classe d’Emilia Fardini. Il entame par la suite une carrière de concertiste international, se produisant dans les plus importants festivals européens, ainsi qu’en Israël et au Japon. Loin de s’en tenir au répertoire baroque, il interprète également des pièces plus modernes, voire contemporaines. Il joue notamment avec l’ensemble de musique contemporaine napolitain Dissonanzen, le Piccolo concerto Wien et l’Orchestre Baroque d’Helsinki. 

Auteur de très nombreux enregistrements dédiés à la musique ancienne, comme les Sonates pour clavecin de Pietro Domenico Paradisi (Glossa, 1995), Diverse curiose Partite pour clavecin de Johann Jacob Froberger (Symphonia, 1996), Obras de Musica para Tecla d’Antonio de Cabezón chez (Glossa, 1998), les Concertos pour clavecin solo de Vivaldi chez (Panclassics, 2000), et les Toccate, Partite, Canzoni de Frescobaldi (Symphonia, 2004), Enrico Baiano a consacré trois disques aux Sonates de Scarlatti, dont il a enregistré au total plus de cinquante numéros. Sa discographie a été maintes fois récompensées, notamment par le Deutsche Schallplattenpreis, un Diapason d’Or, un Choc de la Musique et le Platte des Monats. Cofondateur de l’ensemble italien Cappella della Pietà dei Turchini, il joue avec cette formation pendant près de quinze ans. 

Spécialiste du clavecin et de son histoire, Enrico Baiano a longtemps enseigné au Conservatoire Vincenzo Bellini de Palerme et exerce actuellement au Conservatoire Domenico Cimarosa d’Avellino. Il est l’auteur de Method for Harpsichord: A practical guide for Pianists, Organists and Harpsichordists, publié par Ut Orpheus, et traduit en 5 langues. En collaboration avec Marco Moiraghi, il signe également l’ouvrage Le Sonate di Domenico Scarlatti – Testo, contesto, interpretazione (2014) chez LIM, Lucca. Par ailleurs, Enrico Baiano a participé à deux documentaires réalisés par Francesco Leprino : Un gioco ardito – dodici variazioni tematiche su Domenico Scarlatti et Sul nome B.a.c.h..

Enrico Baiano en 5 dates : 

  • 1986 : fondation de l’ensemble « Cappella della Pietà dei Turchini »
  • 1995 : premier enregistrement chez Glossa avec les Sonates pour clavecin de Paradisi
  • 1999 : premier disque consacré aux Sonates de Scarlatti chez Symphonia
  • 2007- : professeur de clavecin et de son histoire au Conservatoire Domenico Cimarosa d’Avellino
  • 2010 : parution de Method for Harpsichord : A Pratical guide for Pianists, Organists and Harpsichordists chez Ut Orpheus

Biographie de la Documentation musicale de Radio France, avril 2018

En savoir plus