Ennio Morricone

Ennio Morricone

Compositeur, producteur et chef d'orchestre italien (Rome, 1928)

Compositeur italien, Ennio Morricone doit la majeure partie de son œuvre à la musique de film, bien qu’il collabore également pour le théâtre, la radio et la télévision. D’abord marqué par sa rencontre avec celui qui deviendra son ami le réalisateur Sergio Leone, sa contribution à l’univers du septième art fera de lui un artiste récompensé tout au long de sa carrière.

« Maestro », tel qu’il voulait qu’on le nomme, alias Ennio Morricone, étudie tout d’abord à l’Académie Sainte-Cécile de Rome, où il obtient son diplôme de trompette en 1946, puis de composition en 1954. D’abord orchestrateur ainsi qu’arrangeur au service de la société audiovisuelle RAI et de la maison de disque RCA en Italie, c’est en 1961 qu’il débute sa carrière de compositeur de musique de film, en contribuant au film Il Federale réalisé par Luciano Salce, puis en collaborant avec le réalisateur Sergio Leone, notamment pour les westerns : Une poignée de dollars (1964), Pour quelques dollars de plus (1965), Le bon, le mauvais et le vilain (1966), Il était une fois dans l'Ouest (1968) et Une Poignée de Dynamite (1971). 

La production d’Ennio Morricone participe de plus de 500 œuvres cinématographiques, au service de nombreux réalisateurs italiens et internationaux, dont Sergio Leone, Pier Paolo Pasolini, Bernardo Bertolucci, Giuliano Montaldo, Brian De Palma, Roman Polanski, Warren Beatty, Henry Verneuil, Pedro Almodovar...  Outre les westerns italiens, les films les plus célèbres pour lesquels il travaille sont : La Bataille d'Alger; Sacco et Vanzetti; Cinema Paradiso; La légende de 1900, Malena; Les Incorruptibles; Il était une fois en Amérique; La mission et le demi-tour.  Sa carrière est honorée de nombreux prix : un Lion d'or, un Oscar honorifique, huit Nastri D'argento, cinq BAFTA (British Academy of Film and Television Arts), cinq nominations aux Oscars, sept David Di Donatellos, trois Golden Globes, un Grammy Award et un prix European Film. Pour se rapprocher de son public, Ennio Morricone entame en 2001 une intense activité de concert en dirigeant ses œuvres de musique de film et de concert pour orchestre symphonique et choeur polyphonique à travers plus de 100 concerts en Europe, en Asie, aux Etats-Unis, en Amérique centrale et en Amérique du Sud. En 2009, le Président de la République Française Nicolas Sarkozy le nomme Chevalier de l'Ordre de la Légion d'honneur.

Les enregistrements d’Ennio Morricone se voient également largement récompensés, à savoir vingt-sept disques d'or, sept disques de platine, trois disques d'or et le prix Critica discografica pour la musique du film Il Prato. De plus, la bande-son du film Le bon, la bête et le truand est introduite au Grammy Hall of Fame en 2009 tandis que Morricone reçoit le prestigieux Polar Music Prize l'année suivante. La télévision s’empare de certaines musiques de Morricone, notamment pour des films tels que Kill Bill de Quentin Tarantino (2003), Death Proof (2007), Inglourious Basterds (2009) et Django Unchained (2012). En novembre 2013, Ennio Morricone commence une tournée mondiale pour marquer le 50e anniversaire de sa carrière de musicien. Sa tournée européenne reprend de février à mars 2015, comptant 20 concerts dans 12 pays, devant quelques 150.000 spectateurs. En juin 2015, Morricone conduit une messe en hommage au pape François, commandée par l'Ordre des Jésuites pour commémorer le 200e anniversaire de la reconnaissance de l'Ordre des Jésuites à Rome. Cette même année, Morricone collabore avec Quentin Tarantino sur une bande son originale pour la toute première fois. The Hateful Eight fait sa première mondiale et reçoit un Golden Globe.

Ennio Morricone en six dates :

  • 1964 : Musique du premier western Pour une poignée de dollars, de Sergio Leone.
  • 1980 : Lauréat de la British Academy of Film and Television Arts (BAFTA) pour la première fois.
  • 2004 : Enregistrement de ses thèmes à succès avec le violoncelliste Yo Yo Ma.
  • 2010 : Prix Polar Music.
  • 2014 : Grammy Trustees Award pour l’ensemble de sa carrière.
  • 2016 : Oscar de la meilleure musique de film.

Biographie de la Documentation de Radio France, Juillet 2018.
 

En savoir plus

Ennio Morricone : notre sélection