Emmanuelle Haïm

Emmanuelle Haïm

Claveciniste et chef d’orchestre (Paris, 1962 - )

Organiste, pianiste puis claveciniste de formation, la passion du chant conduit Emmanuelle Haïm à se consacrer à la direction du chant puis de l’orchestre, dans un répertoire baroque dans lequel elle est aujourd’hui une des meilleures représentantes.

En Bretagne, une partie de sa famille comptait des facteurs d’orgue ; Emmanuelle Haïm étudie au Conservatoire de Paris avec Yvonne Lefébure en piano, André Isoir pour l’orgue, et enfin le clavecin avec Kenneth Gilbert et Christophe Rousset. Munie de 5 premiers prix, elle entre dans l’ensemble des Arts Florissants que dirige William Christie où elle travaille pendant dix ans. Sa passion pour l’expression vocale la conduit naturellement à la direction du chant au Centre de Musique Baroque de Versailles, puis elle enseigne au Conservatoire de Paris, particulièrement la musique vocale des 17 et 18ème siècles.

Emmanuelle Haïm s’impose rapidement comme une figure dominante de la musique baroque. En 2000, elle fonde Le Concert d’Astrée, son propre ensemble baroque, qui rencontre très vite de grands succès.
On la retrouve sur de prestigieuses scènes internationales où elle mène des formations de renom. Son énergie et son interprétation particulière lui valent d’être surnommée par la critique anglaise « Mrs. Dynamite », suite au succès retentissant au Glyndebourne Touring Opera avec Theodora de Haendel. En 2007, Emmanuelle Haïm est la première femme à diriger la troupe du Chicago Lyric Opera dans Giulio Cesare de Haendel.
Les enregistrements de son ensemble sont régulièrement récompensés par la critique. Emmanuelle Haïm collabore régulièrement avec de grands metteurs en scène lors de productions lyriques, comme Robert Carsen, Peter Sellars, Jean-Louis Martinoty, Robert Wilson…
Merveilleuse ambassadrice du baroque et du savoir-faire musical français, Emmanuelle Haïm est Chevalier des Arts et des Lettres, et membre honoraire de la Royal Academy of Music d’Angleterre.

Emmanuelle Haïm en 6 dates :

1990 : enseigne l’écriture et le répertoire baroque au CNSMDP
2000 : création de l’ensemble baroque Le Concert d’Astrée
2003
: Victoire de la musique classique du meilleur ensemble de l’année
2005 : création du chœur du Concert d’Astrée qui se joint à l’orchestre régulièrement
2009 : Emmanuelle Haïm reçoit les insignes de Chevalier de la Légion d’honneur
2011 : elle dirige la nouvelle production scénique à l’Opéra de Paris de Jules César de Haendel dans la mise en scène de Laurent Pelly.

Biographie de la Documentation de Radio France, mars 2014

En savoir plus