Edward Elgar

Edward Elgar

Compositeur britannique (Lower Broadheath 1857 – Worcester 1934)

Sir Edward Elgar est un chef d’orchestre et compositeur britannique, figure clé de la musique anglaise dite « romantique » du XIXe, début XXe siècle.

L'influence d'Edward Elgar est incontestable sur les compositeurs britanniques, tels que Holst, Tippett et Britten.
Compositeur largement autodidacte (initié à la musique par son père), Edward Elgar ne se limite pas à un genre en particulier : son œuvre musicale est composée de symphonies et concertos (Concerto pour violoncelle en mi mineur op.85 ), de musique pour chœur, cantates et oratorios (The Dream of Gerontius ), de ballets (The Sanguine Fan ), de musique de chambre (Salut d’Amour ), et de musique pour clavier ainsi que pour orgue (Sonate pour orgue en sol op.28 ).

Bien qu’il soit apprécié pendant sa carrière pour sa musique anglaise quasi- « chauvine », Elgar se sent tout de même excentré, culturellement et musicalement, de la société anglaise contemporaine : son manque de formation musicale de conservatoire (et une forte influence musicale européenne plutôt que britannique), sa foi catholique romaine, ainsi que ses origines de classe moyenne, font qu’Elgar n’atteint pas la renommée avant ses quarante ans. Reconnue aujourd’hui principalement pour son aspect mélodique, sa musique fait partie du canon musical ; Edward Elgar est aujourd’hui considéré comme un pilier incontournable de la musique anglaise.

Edward Elgar en cinq dates :

1877 : premières leçons de théorie, orgue et de violon
1899 : compose les Variations Enigma
1904 : anobli à Buckingham Palace
1911 : reçoit l’Ordre du Mérite
1926 : le premier compositeur à enregistrer ses propres œuvres à l’aide du tout nouveau microphone

Edward Elgar en cinq œuvres :

1899 : Variations on an Original Theme (Enigma), Op. 36
1899-1900 :The Dream of Gerontius, Op. 38
1901-1930 : Pomp and Circumstance, Op. 39
1913 :Falstaff, étude symphonique, Op. 68
1918-1919 : Cello Concerto in E minor, Op. 85