Edvard Grieg

Edvard Grieg

Compositeur et pianiste norvégien (Bergen 1843 – Bergen 1907)

Pianiste de formation, Edvard Grieg est un compositeur norvégien de la période romantique. Il est particulièrement attaché à la mise en valeur du folklore norvégien au moyen de la musique.

Edvard Grieg naît dans une famille de musiciens : son père joue en tant qu’amateur dans un orchestre de la ville, sa mère lui donne ses premières leçons de piano et lui fait découvrir l’histoire de la musique à travers Mozart, Weber et Chopin. Grâce aux encouragements du violoniste norvégien Ole Bull dont il fait la connaissance à l’âge de quinze ans, Edvard Grieg part en 1858 au conservatoire de Leipzig pour y faire ses études musicales. Il a pour professeurs E. F. Wensel, Ignas Moscheles, Carl Reinecke. Il découvre les œuvres de Schumann ou de Wagner au Gewandhaus, et propose sa première composition à son examen final en 1862 (Quatre pièces pour piano ).

Edvard Grieg entame alors une carrière de pianiste. Il déménage à Copenhague où il rencontre les compositeurs Niels Gade et Rikard Nordaak, et commence à éprouver un intérêt prononcé pour la culture nordique. En 1867, il s’installe à Christiana et y fonde l’Académie norvégienne de musique. Il dirige régulièrement l’orchestre de la société de musique et compose de nombreuses pièces (Humoresques, Concerto en la mineur pour piano ), ce qui est d’autant plus facile lorsqu’il se voit accorder par l’Etat une rente viagère, à partir de 1872.

En 1876, Edvard Grieg rencontre le succès avec Peer Gynt, un opéra né de l’œuvre d’Ibsen. Après une période de crise durant laquelle il se concentre sur le folklore de sa région, il part en tournée en Europe et se fait acclamer de toutes parts. La qualité de l’écriture pianistique inspirée par Liszt, ainsi que l’audace de l’harmonie, font de Grieg un compositeur majeur de la Norvège et inspireront Debussy ou Ravel.

Grieg en six dates

• 1858 : études au conservatoire de Leipzig
• 1862 : premier concert, dans sa ville natale
• 1867 : il fonde l’Académie norvégienne de musique
• 1870 : début de sa collaboration avec l’écrivain norvégien Bjornstjerne Bjornson
• 1872 : l’Etat lui verse une rente viagère, ce qui lui permet de se consacrer à la composition
• 1874 : début de sa collaboration avec le dramaturge norvégien Henrik Ibsen

Grieg en six œuvres

• 1867-1901 : Soixante-six pièces lyriques (réparties en 10 recueils)
• 1868 : Concerto pour piano en la mineur (op. 16)
• 1875 : Peer Gynt, musique de scène de la pièce d’Henrik Ibsen ; en 1888 et 1891, deux suites orchestrales ont été arrangées par Grieg à partir de la musique initiale.
• 1884 : Suite pour cordes du temps de Holberg (op. 40)
• 1896 : Quatre danses symphoniques pour piano à 4 mains (op. 64)
• 1898 : Danses symphoniques, arrangement pour orchestre (op. 64)