Eddy Louiss

Eddy Louiss

Organiste, chanteur et pianiste de jazz (1941, Paris - 2015, Poitiers)

Musicien de jazz et de variété, Eddy Louiss s’affiche comme l’un des plus grands organistes au gré de glorieuses collaborations artistiques. Il est à l'initiative de son big band la « Multicolor Feeling Fanfare », avec lequel il se produit à travers toute l'Europe.

De son vrai nom Edouard Louise, Eddy Louiss, d’ascendance martiniquaise, commence par étudier le piano classique à l’âge de 5 ans, puis décide d’apprendre à jouer du vibraphone et de la trompette. Il intègre l’orchestre de son père, celui-ci trompettiste, et fait ses premières armes au cours de tournées dans un cadre familial. Au début des années 60, à Paris, il se fait connaître au piano en jouant dans des clubs de jazz. Dans cette effervescence-là, il se fait  remarquer et recruter par Mimi Perrin qui se trouve être à la tête des « Double Six », un groupe vocal de renommée internationale pour lequel le swing bat son plein. Plus tard, il rencontrera Michel Legrand par l’intermédiaire d’une des chanteuses du groupe (Christiane Legrand, la sœur du compositeur), qui lui proposera d’enregistrer pour la bande originale du film des Demoiselles de Rochefort. En 1964, toujours en quête d’évolution, Eddy Louiss s’adonne à l’orgue pour en faire désormais son principal atout, et se retrouve à accompagner de grands musiciens de jazz comme : Johnny Griffin (saxophoniste), Art Taylor (batteur), Dizzy Gillespie (trompettiste), Stan Getz (saxophoniste), Aldo Romano (batteur). A la fin des années 60, il intègre le trio de Kenny Clarke (batteur) avec René Thomas (guitariste), et collabore également avec Barney Kessel (guitariste) autour d’un projet d’enregistrement. Hautement investi dans sa carrière, Eddy Louiss entreprend quelques enregistrements personnels,  quand il n’est pas occupé à faire équipe avec un Quincy Jones, un Dizzy Gillespie, un Michel Petrucciani, un Stéphane Grappelli, un Jean-Luc Ponty, ou d’autres. Chemin faisant, il fait se rejoindre les styles et les influences, intégrant à son jeu gospel, blues, calypso, ou encore mambo.

En parallèle, il débute une carrière d’accompagnateur de chanteurs de variété, et rejoint d’autres grands noms : Henri Salvador, Charles Aznavour, Barbara, Nicole Croisille, Serge Gainsbourg, Jane Birkin, Jacques Higelin, et surtout Claude Nougaro auprès de qui il restera fidèle treize années durant et de qui il se verra dédicacer la chanson « C’est Eddy ». En 1980, il se voit proposer un projet d’ampleur mêlant musiciens professionnels et amateurs de la Seine-Saint-Denis autour d’une grande fanfare. Leur premier disque se nomme comme le groupe : Multicolor Feeling, et met l’accent sur une diversité culturelle unificatrice. Augmentée jusqu'à 100 choristes, la fanfare se voit programmée au Festival Banlieues Bleues.  En 2006, il est invité au festival Jazz in Marciac. En prise à des ennuis de santé, il essaye de poursuivre ses engagements professionnels autant qu’il le peut mais s’absente momentanément de la scène, jusqu’en 2010, une année qui marque celle des cinquante ans de sa carrière, évènement qui se célèbre dans la mythique salle de l’Olympia, alors notamment accompagné par sa grande fanfare. Cette même année, il enregistre son dernier album : Taurorque, et participe également à la bande son du film Le Bruit des glaçons de Bertrand Blier. Enfin, on retrouve des versants de sa carrière montrant l’artiste lui-même en situation dans le documentaire co-réalisé intitulé Blues, Blanc, Rouge.

Eddy Louiss en 6 dates :

  • 1961 : Collaboration avec le groupe des Double Six sollicité par la chanteuse Mimi Perrin.
  • 1966 : Formation du Trio HLP avec Daniel Humair et Jean-Luc Ponty.
  • 1995 : Meilleur Album Jazz aux Victoires de la Musique pour le double album Conférence de presse, enregistré en live au Petit Journal Montparnasse avec Michel Petrucciani.
  • 2001 : Sortie de l’album Face To Face avec Richard Galliano.
  • 2004 : Enregistrement d’un album hommage à Nougaro : O Toulouse.
  • 2010 : Grand concert à l’Olympia célébrant les 50 ans de carrière de l’artiste et son retour sur scène.

Biographie de la documentation musicale de Radio-France.

En savoir plus