Domenico Scarlatti

Domenico Scarlatti

Compositeur, claveciniste et pédagogue italien (Naples, 1685 – Madrid, 1757)

Célèbre pour ses 555 sonates pour clavier seul, chefs d’œuvre de virtuosité et d’expressivité, Domenico Scarlatti est un des compositeurs majeurs de la période baroque. La richesse d’invention de son œuvre pour clavecin, liée à une grande vivacité et une limpidité d’écriture, font de Scarlatti un des maîtres incontesté du genre.

Fils du compositeur Alessandro Scarlatti, Domenico Scarlatti ne tarde pas s'engager sur les traces de son père. A seize ans, il est déjà compositeur et organiste à la chapelle royale de Naples. A vingt-trois ans, il entre au service de la reine Maria Casimira de Pologne à Rome, auprès de laquelle il œuvre pendant cinq ans. C'est à cette époque qu'il compose un certain nombre d'opéras et autres réalisations destinées au théâtre privé du palais. Par la suite, il devient l'assistant de Tommaso Bai, maître de chapelle au Vatican, dont il prend bientôt la succession. La même année, il devient également maître de chapelle de l'ambassadeur du Portugal auprès du Saint-Siège.

Lors d’un séjour à Rome, il fait la connaissance d'éminents musiciens tels qu'Arcangelo Corelli et Georg Friederich Haendel, compositeur avec lequel on rapporte que Scarlatti aurait engagé une joute musicale, prenant l'avantage sur l'allemand au clavecin, tandis que ce dernier se montrait supérieur dans la pratique de l'orgue. Cette anecdote n'est toutefois pas avérée. En 1724, Domenico Scarlatti prend ses fonctions de maître de chapelle auprès de Jean V roi du Portugal à Lisbonne. Professeur de clavecin auprès de l'infante Maria Barbara, il la suit à Madrid suite à son mariage avec le prince espagnol Fernando. Il sera nommé maestro de cámera lors de leur couronnement en 1746. 

A Madrid, il continue de composer de la musique d'église, des sérénades pour les festivités de la cour et des opéras, jusqu'à sa mort en 1757. Il est le professeur du compositeur Antonio Soler pendant quatre ans. Pendant les dernières années de sa vie, sa popularité en Espagne est telle que son nom finit par apparaître sous la forme Domingo Escarlatti.

Domenico Scarlatti en 6 dates :

  • 1701 : organiste et compositeur de la chapelle royale de Naples
  • ca 1709: rencontre avec Haendel
  • 1709-1714 : au service de la reine Maria Casimira de Pologne à Rome
  • 1715-1719 : maître de chapelle de l’ambassadeur du Portugal au Vatican
  • 1719: maître de chapelle de Jean V de Portugal à Lisbonne, au service de la famille royale qu’il suivra jusqu’à sa mort
  • 1752-1756 : professeur du compositeur espagnol Antonio Soler

Domenico Scarlatti en 6 œuvres :

  • 1703:Ottavia ristituita al trono, son premier opéra créé à Naples 
  • 1711:Toloméo, opéra
  • 1713 :Iphigénie en Tauride, opéra
  • ca 1715:Stabat mater à 10 voix et Miserere en sol
  • 1720 :Contesa delle Stagioni, sérénade composée pour l’anniversaire de la reine du Portugal
  • 1738:Essercizi per gravicembalo, recueil de 32 sonates pour clavecin en remerciement au roi Jean V de Portugal qui le nomme chevalier de l’ordre de Santiago 

Biographie de la Documentation musicale de Radio France, mai 2018

En savoir plus