Django Reinhardt

Django Reinhardt

Guitariste (1910, Liberchies, Belgique - 1953, Samois-sur-Seine)

Django Reinhardt est un guitariste tzigane dont les prouesses - tout d'abord au violon puis au banjo et enfin à la guitare - ont donné naissance à un style de Jazz à part entière : le Jazz manouche. La musique de Django est le résultat de la rencontre de l'héritage tsigane et du Jazz des années 30. Comme on l'a souvent écrit : "Django est le héros d'un peuple, celui du peuple tsigane".

Au cours de son enfance, Jean-Baptiste Reinhardt, plus connu sous le nom de Django, voyage beaucoup avant de se fixer à Paris avec ses parents.   Il apprend seul les rudiments de la musique et publie son premier disque à 18 ans. Un incendie dans sa roulotte lui mutile gravement la main gauche l'obligeant à s'adapter et à trouver un style et une technique nouvelle qui seront largement imités par la suite. 

A 20 ans, Django découvre Duke Ellington  et Louis Armstrong.   Avec le violoniste Stéphane Grappelli, il fonde en 1934 le Quintette du Hot Club deFrance.   Ils enregistreront de nombreux disques et joueront dans toute l'Europe.   Django passe la période de la seconde guerre mondiale en zone occupée jouant dans différents orchestres  En 1940, il enregistre "Nuages " - qui deviendra un tube - avec le saxophoniste et clarinettiste Hubert Rostaing. Il sera ensuite l'un des premiers en France à comprendre et intégrer le Be Bop dans ses compositions.

En 1946, Django obtient enfin un engagement auprès du "Duke " (Ellington) aux Etats-Unis, mais ce rendez vous est raté. Django, très amer, délaisse sa guitare et lui préfère ses autres passions : la peinture, la pêche et le billard.

Dans les années 50, il s'achète une maison à Samois sur Seine et joue régulièrement avec des 'Be Boppers' français (Roger Guérin, Hubert et Raymond Fol, Pierre Michelot ) .   Django est toujours à la pointe de l'avant-garde du Jazz.

En 1953, Norman Granz  lui propose de participer aux tournées du 'Jazz at thePhilharmonic ' mais une congestion cérébrale l'emporte le 8 mai, un mois après son dernier enregistrement avec Martial Solal.  

Formidable improvisateur, Django Reinhardt se distingue largement dans l'univers du Jazz comme l'un des plus grands musiciens de son temps. Il fut et demeure toujours largement une référence pour un grand nombre de guitaristes. Plusieurs de ses descendants sont également devenus guitaristes : ses fils, Lousson et Babik  et son petit fils David.  

Django Reinhardt en quelques dates  :

  • 1928  : premier disque avec l'accordéonniste Jean Vaissade + incendie de sa roulotte; perd deux doigts à la main gauche
  • 1933  : enregistre avec le chanteur Jean Sablon 
  • 1934 : Fondation du Hot Club de France avec le violoniste Stéphane Grappelli 

Avec le Quintette du Hot club de France :

  • 1934  : Dinah
  • 1937  : Minor swing
  • 1940  : Nuages
  • 1943  : Manoir de mes rêves
  • 1953  (8/04) : dernier enregistrement en quintette avec le pianiste Manuel Rocheman
En savoir plus

Django Reinhardt : notre sélection