Denis Raisin Dadre

Chef d’orchestre et joueur de flûte à bec français

Denis Raisin Dadre est un chef d’orchestre français, également joueur de flûte à bec.

Denis Raisin Dadre a fait des études de musicologie à Lyon, puis s’est rendu à Genève pour apprendre la flûte à bec auprès de Gabriel Garrido, et enfin à Paris pour s’initier au hautbois et aux anches Renaissance avec Michelle Vanderbrouke et Michel Henry. En tant qu’instrumentiste, il fait ses débuts avec le trio I Dilletanti (musique de chambre), et se voit rapidement appelé comme soliste par différents ensembles, notamment l’ensemble baroque de Limoges et l’ensemble baroque de Nice.

En 1990, Denis Raisin Dadre fonde l’ensemble Doulce Mémoire, avec le dessein de donner un nouveau souffle à la musique de la Renaissance. Féru d’histoire, de littérature, et d’art en général, il prend soin de toujours rattacher les œuvres musicales au contexte qui a permis leur émergence. L’ensemble Doulce Mémoire se produit en concert partout dans le monde (théâtre Chaillot à Paris, Villa Médicis à Rome, opéra Santiago au Chili), et notamment dans le cadre de festivals (Utrecht, Fès, Boston).

En parallèle, Denis Raisin Dadre est professeur au Conservatoire de Tours, et participe régulièrement à des sessions de formation pour jeunes musiciens au sein d’académies, en Bolivie, à Cuba, en République Tchèque… Depuis 2003, il dirige sa propre académie internationale, Le Droict Chemin de Musique.

Denis Raisin Dadre en six dates

• 1981 : début de la carrière d’instrumentiste de Denis Raisin Dadre avec le trio de flûtes I Dilletanti
• 1990 : création de l’ensemble Doulce Mémoire
• 1999 : Chevalier des arts et des lettres
• 2003 : Académie internationale Le Droict Chemin de Musique
• 2004 : direction artistique des Estivales de Gerberoy
• 2009 : directeur artistique du festival Voix d’ici Voix d’ailleurs, à La Riche (37)

Denis Raisin Dadre en six enregistrements

• 1995 : Chansons nouvelles et danceries, œuvres de Pierre Attaingnant (Astrée)
• 1999 : Requiem des rois de France (Astrée)
• 2000 : Henri IV et Marie de Médicis – Messe de Mariage (Astrée)
• 2001 : Le Siècle du Titien – Musique à Venise 1490-1576 (Astrée)
• 2011 : Requiem d’Anne de Bretagne, Antoine de Févin (Naive Classique)
• 2012 : La Porte de Félicité – Constantinople 1453, avec l’ensemble Kudsi Erguner (Zig-Zag territoires)