David Bismuth

David Bismuth

Pianiste français (1975)

Après des études musicales exemplaires auprès des plus grands pédagogues, David Bismuth défend l’esprit français et nourrit une passion pour les répertoires qui sortent des sentiers battus.

David Bismuth  découvre le piano par hasard, au détour d’une visite chez un ami, à l’âge de huit ans. Ses parents mélomanes l’encouragent et lui font suivre des cours dans sa ville de Grasse, où Anne Queffélec  le remarque et l’oriente vers le Conservatoire de Nice où il rentre à dix ans, avant d’y obtenir le prix dans la classe de Catherine Collard  quatre ans plus tard. Il intègre alors le CNSMDP et suit les cours de Gabriel Tacchino  puis de Brigitte Engerer. Il obtient les Premiers Prix de Piano et de musique de chambre à l’âge de dix-huit ans. Encore un peu jeune, il désire conforter ses acquis avant de se lancer dans le métier : il se tourne vers Monique Deschaussées, ancienne élève de Cortot  et de Fischer, et apprend à déployer sa sonorité par la détente physique. La dernière rencontre de son parcours pédagogique se fait avec Maria-João Pires  au Centre Belgais au Portugal, et se prolonge sur scène où David Bismuth interprète avec son aînée le Double Concerto  de Mozart à la Salle Pleyel. Il obtient le diplôme du Royal College of Music de Londres et accède à la demi-finale du Young Concert Artists Audition de New-York.  

David Bismuth s'est produit avec  l’Orchestre de Paris, l’Orchestre National de France, l’Orchestre National du Capitole de Toulouse ou l’Orchestre de Nice, sous la direction de chefs tels Andris Nelsons, Jaap van Zweden, Jean-Christophe Spinosi, Cornelius Meister, Michel Plasson ou Rinaldo Alessandrini.

Sa participation à de nombreux festivals (Salzbourg, La Roque d’Anthéron, Bagatelle, Radio France – Montpellier, Piano à Lyon, L’Esprit du piano à Bordeaux, La Folle Journée, le Gstaad Menuhin Festival, le BBC Hay Festival, le Palazzetto Bru Zane…), ses apparitions scéniques en France ou à l’étranger et ses projets discographiques accordent une place de choix à la musique française, notamment à Franck et Fauré, Debussy et Dukas, ou Rachmaninov et Saint-Saëns. David Bismuth est un chambriste recherché et collabore régulièrement avec notamment  les pianistes Bertrand Chamayou et Adam Laloum, la violoniste Geneviève Laurenceau et la violoncelliste Camille Thomas.  

David Bismuth en 6 dates :
 1993 : Premiers Prix de piano et de musique de chambre au CNSMDP
 2002 : rencontre Maria-João Pires
 2003 : la revue Pianiste le cite comme l’un des dix jeunes pianistes français les plus prometteurs
 2004 : premier récital discographique autour de César Franck et Gabriel Fauré
 2009 : débuts avec l’Orchestre National de France  dans le Triple Concerto  de Mozart
 2014 : parution du disque « Bach Père et Fils »  

Site officiel 

Biographie de la Documentation Musicale de Radio France, avril 2014

En savoir plus